Tragédie d’Ichekaven, le coup de gueule de Abdennour Abdesselam : « L’Islam est l’ennemi de la vie !»

7
Abdennour Abdesselam à Ichekaven lors de la marche Justice pour Rahima et sa fille Manel, le 2 4 2021
Abdennour Abdesselam à Ichekaven lors de la marche Justice pour Rahima et sa fille Manel, le 2 4 2021

ICHEKAVEN (TAMURT) – Présent, vendredi dernier, au village Ichekaven, dans la commune de Feraoun, pour se solidariser avec la famille de Rahima et sa fille Manal, froidement tuées par un membre de la famille dans une affaire liée à l’exorcisme (roqia), un rite islamique pratiqué pour chasser les démons, Abdennour Abdesselam n’a pas mâché ses mots pour désigner, selon lui, l’origine du mal.

« Nous sommes venus de Tizi Ouzou pour partager la douleur de la famille d’Ichekaven frappé par ce drame. (…) Cette tragédie a secoué tout le pays kabyle. D’où viennent ces pratiques ? C’est de l’Islam ! Il n’y a pas deux Islams, où l’un serait bon et l’autre mauvais. Il n’y a qu’un seul Islam et qui mène droit à la mort. Nous n’avons pas besoin de cet Islam », s’est indigné Abdennour Abdesselam, auteur et militant de la cause amazighe, au micro de Berbère TV. Connu notamment pour son franc-parler, ce chercheur de la culture kabyle a fustigé l’Etat algérien qui enseigne, d’après lui, la culture de la mort aux enfants dès l’école primaire. « C’est honteux pour l’Etat d’enseigner aux enfants comment laver les morts (cours sur la toilette mortuaire enseigné dans le programme de l’éducation islamique). L’enfant qui grandit avec ce genre d’enseignement deviendra ensuite insensible devant le fait de tuer », a-t-il déploré.

Pour Abdennour Abdesselam, la Kabylie mérite mieux qu’une religion véhiculant des enseignements rétrogrades: « L’Islam est l’ennemi de la vie ! Nous n’en avons pas besoin », a-t-il affirmé énergiquement, avant de revenir à la charge : « Ce sont des enseignements islamiques qui ont provoqué la mort de Manal et Rahima ». Si nos ancêtres, souligne-t-il, avaient embrassé « naïvement » l’Islam, qui a conduit par la suite à des dérives, il est temps de revenir, soutient le militant laïque, à la source : « Notre religion c’est Taqvaylit ! Celui qui n’est pas d’accord, qu’il vienne pour débattre », a-t-il conclu.

Pour rappel, l’auteur de ce double crime, qui a ébranlé la paisible localité d’Ichekaven, le 09 mars dernier, n’est autre que le frère de Rahima (44 ans) et donc l’oncle de Manal (5 ans). Il a été placé avec trois autres complices (de la même famille) sous mandat de dépôt à la prison de Bgayet.

Arezki Massi

7 COMMENTAIRES

  1. Toutes ces valeurs destructrices étrangères a nos valeurs ancestrales minent notre société de l’intérieur.
    Elles deviennent un danger pour la population et son avenir.
    Une réaction urgente et ferme contre ces pratiques doit devenir un devoir pour chacun de nous afin de combattre ces mouvements sectaires pour la sauvegarde de nos valeurs de vie et de fraternité.

  2. T’aimes pas l’islam ou t’es contre c ton droit Mr. Abdenour mais laisse les gens choisir leur croyance comme ils veulent. Celui qui veut être musulman, chrétien, juif ou athée est libre de l’être. Je suis d’accord sur le fait que l’état instrumentalise la religion pour mieux dominer le peuple mais je ne suis pas d’accord avec toi de dire de telle sottises et de généraliser ton jugement sur tout ce qui touche à cette religion. Tu ne cesses pas de citer cheikh si mohand oulhocine dans tes interventions, à ton avis il est de quelle confession ? Tu dénonce l’extrémisme mais entre temps tu le pratiques sur les autres.

    • Peux tu me dire le taux d’ islamiques en kabylie des années 80/90? L’ arabisation et l’ islamisme étatique prend la place de la culture ancestrale, la construction de mosquées par l’ État arabe a été un moyen latéral d’ accentuer la dépersonnalisation de la kabylie. Non mr, l’ islam a été imposé aux jeunes dans les écoles et les mosquées qui ont été élevées à véhicule et unique identité. Un nazisme.

  3. AZUL.
    et oui les chinois considèrent déjà l’islam comme une maladie mentale,ils ne sont pas loin de la vérité;Idem,d’ailleurs pour les autres religions à un degrés moindre,du fait de leur légère adaptation.Qui furent,elles aussi violentes à leur époque hégémonique.Le problème des kabyles pour ne pas dire Imazighens est identifié clair et net ,ce sont l’islam et la langue arabe,rien d’autre.Les berbères en générale ne relèveront leurs têtes du cambouis devant les autres peuples qu’au jour il abandonneront ces deux choses ou ces dernières (islam et la langue arabe)./

    • Tres très juste, ce sont les deux fléaux ,qui polluent et détruisent
      Del intérieur tous ceux qui les approchent. Car arabe = islam

  4. Absolument vrai!
    Toutefois l régime nécessite de ce fleau islamique pour absolutiser sa pax maléfique. >Paradoxalement, quand l’Arabie saoudite tente de s’ouvrir l’Algeristan ferme à double tours les vannes au pays des laics. La double stratégie criminelle est celle d’asseoir l’islam dit Kabyle, qui n’était que la phase initiale qui devait aboutir dans lemerdier du FIS.
    1-Interdire les hauts parleurs des mosquées, qui veut les lamentations des muezzins qu’il se cée des app sur son propre portable. 2-Libérer l’économie du carcan islamique en retournant au Samedi universel et fonctinnel à léconomie. 3-Interdire les cours d’islamisation et arabisation dans les écoles,

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici