Alors qu’ils observaient un rassemblement pacifique, la police charge des travailleurs de Numilog

2
Les travailleurs de numilog
Les travailleurs de numilog

VGAYET (TAMURT) – Des travailleurs de Numilog, une filiale du groupe Cevital du richissime homme d’affaires Issad Rebrab, ont été brutalisés, hier, mercredi matin 14 avril, par des policiers, alors qu’ils tenaient leur rassemblement hebdomadaire devant le tribunal de Vgayet.

Selon des témoins, la police a fait usage de la force pour disperser les manifestants, dont quelques uns ont été embarqués manu militari dans des fourgons cellulaires. L’un des protestataires, ayant reçu un coup de matraque sur le visage, a été grièvement blessé. Il a été transporté en urgence à l’hôpital pour être opéré des suites d’une grave blessure à l’œil. Ces travailleurs, injustement licenciés par leur employeur, l’été dernier, réclament tout bonnement leur réintégration. Une décision de justice a même été rendue en leur faveur, mais son application tarde à être effective.

Les 195 travailleurs ont été licenciés par la direction de Numilog pour avoir voulu créer une section syndicale. Depuis leur licenciement, ces derniers ont organisé plusieurs actions de protestation, dont le dernier en date remonte à fin mars dernier. Soutenus par la société civile, ces travailleurs ne savent plus à qui s’adresser pour avoir gain de cause.

Dalil Imaxlufen

2 COMMENTAIRES

  1. Des travailleurs kabyles bien courageux, c’est bien de manifester ses droits et ses revendications. Une chose que la Kabylie peut faire aussi, esperons-le n’est-ce pas, c’est de devenir à l’avenir le moteur économique de toute l’Algérie, dans ses infrastructures, sa technologie et son savoir-faire.

  2. Il faut alerter lOrganisation Internationale du Travail. Visiblement le régime a récupéré Cevital et donc les méthodes brutales d’Amérique latine des années 70- revient en Afrique du nord sous forme de fascisme vert pour les pays islamiques-.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici