Inondations à Vgayet : L’incompétence de l’administration mise à nu

1
Inondations à Bgayet
Inondations à Bgayet

VGAYET (TAMURT) – Quelques heures seulement de pluies, avec des cumuls ayant atteint 40 mm localement, ont suffi pour mettre à nu l’incompétence et la mauvaise gestion de l’administration et des responsables locaux de la ville de Vgayet. Des quartiers entiers submergés par les eaux pluviales, des routes coupées, des habitations inondées, des débordements des eaux de rivières sur la chaussée, trémie et routes complètement immergées par les eaux sont les quelques scènes de désolation visibles, ce vendredi 16 avril, aux quatre coins de la ville de Vgayet, selon des images et vidéos relayées sur les réseaux sociaux.

La protection civile de Vgayet est intervenue une trentaine de fois pour secourir des familles et des personnes en difficulté, déboucher des avaloirs et des caniveaux obstrués, et pomper les eaux accumulées au niveau de plusieurs quartiers et infiltrées dans des maisons et locaux commerciaux, suite à ces inondations. Celles-ci ont révélé au grand jour les tares de la cité quant à son réseau d’assainissement, de drainage et d’évacuation des eaux pluviales, et plus globalement, elles ont montré le bricolage des autorités en matière d’aménagement urbain. Fort heureusement, ces inondations sont survenues un jour de repos et, par conséquent, il n’y avait pas beaucoup du monde à l’extérieur. Sinon, elles auraient pu provoquer des pertes humaines, surtout que des cours d’eau longent certains établissements scolaires.

En effet, les rivières serpentant la ville de Vgayet étaient, ce matin, en crue. Les trottoirs ainsi que la chaussée étaient recouverts par les eaux en furie. Si dans quelques quartiers les avaloirs sont complètement bouchés et incapables d’évacuer les eaux pluviales, ils sont carrément inexistants dans d’autres agglomérations. Ainsi, le manque d’opérations d’aménagement et de curage des rivières, qui se sont transformés, pour la plupart, en dépotoirs à ciel ouvert, est l’une des raisons de ces inondations.

Arezki Massi

1 COMMENTAIRE

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici