Feraoun/ Alors que le jeune Hamza est gravement malade, l’Etat algérien coupable de non-assistance à personne en danger

0
Aissaoui Hamza
Aissaoui Hamza

FERAOUN (TAMURT) – Alors que la vie d’Aissaoui Hamza, natif de Feraoun, ne tient qu’à un fil, le ministère de l’Intérieur algérien fait la sourde oreille quant à la demande pressante de la famille du malade sollicitant son transfert à l’étranger pour une prise en charge médicale adéquate.

Un collectif citoyen de la région a été mis sur pied afin de mener les démarches nécessaires pour sauver le jeune Hamza, victime dernièrement d’un AVC ischémique et une anémie sévère. Il a déjà séjourné à l’hôpital d’Amizour du 26 mars au 11 avril courant. Malheureusement son état ne s’est guère amélioré, d’où l’urgence de son transfert à l’étranger pour subir des contrôles plus poussés, et le cas échéant, une opération chirurgicale.

Mais son transfert à l’étranger se heurte à l’entêtement du pouvoir algérien qui maintient les frontières du pays fermées depuis plus d’une année. « En ce qui concerne l’aspect administratif, nous avons déposé une demande d’autorisation de sortie du territoire au niveau de Ministère de l’Intérieur le 7 Avril 2021 ; cela fait plus de 10 jours et aucune réponse, malgré plusieurs interventions notamment auprès du P/APW et du préfet de Béjaïa (Vgayet, ndlr). A ce jour, que dalle » dénonce le Collectif dans une déclaration-appel diffusée lundi.

Et de poursuivre : « Tout est fin prêt pour que HAMZA vole à l’étranger pour se soigner mais malheureusement la bureaucratie a empêché que cela se produise ; c’est malheureux ce qui arrive aux malades en Algérie. »

Devant l’entêtement et l’inertie du pouvoir algérien, les citoyens de Feraoun se mettent en ordre de bataille pour sauver le jeune Hamza. Une assemblée générale des citoyens de la région est projetée pour ce lundi 19 avril afin, informe-t-on, « de débattre ensemble des actions à mener afin d’avoir l’autorisation de sortie. »

Dalil Imaxlufen

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici