Attaque contre la Kabylie : Le MAK dénonce « un dessein génocidaire » du pouvoir algérien et saisit le conseil de sécurité de l’ONU

15
Ferhat Mehenni
Ferhat Mehenni

KABYLIE (TAMURT) – La réaction du MAK aux accusations graves et farfelues de terrorisme portées contre lui par le Ministère de la défense algérienne, ce dimanche 25 avril, ne s’est pas fait attendre. Dans une allocution transmise en direct par l’Agence d’information Siwel, Ferhat Mehenni, président du GPK (Gouvernement Provisoire Kabyle), tout en prenant à témoin l’opinion internationale, a rejeté en bloc ces accusations « sans fondements » et a dénoncé « un si grand mensonge ».

« Nous prenons l’opinion internationale à témoin. Le ministère algérien de la défense vient de déraper gravement en publiant un communiqué dans lequel, sans aucune preuve, il accuse le MAK de préparer des attentats terroristes, s’appuyant sur des prétendus aveux d’un certain H. Nourredine qui serait notre militant (…). Que tout le monde le sache, il ne saurait être un militant du MAK, celui dont il parle. Nous mettons au défi le ministre algérien de la défense de donner le nom de ce prétendu militant du MAK, sa date de naissance et son lieu de naissance de telle sorte que les citoyens puissent vérifier par eux-mêmes la véracité des dires et des accusations. Ce si grand mensonge ne trompe d’ailleurs personne ni en Kabylie ni à travers le monde », a répliqué le président du MAK. Ferhat Mehenni a rappelé à juste titre un complot similaire, fomenté par les services secrets algériens contre la Kabylie dans les années 70.

Par ailleurs, le président du GPK estime que la mobilisation historique des indépendantistes kabyles lors des dernières marches du 20 avril dernier à Vgayet, Tizi Ouzou et Tuviret est à l’origine de la panique du régime algérien. « Après les grandioses marches du 20 avril dans les trois grandes capitales de la Kabylie, qui comme un seul homme a revendiqué son droit à l’autodétermination, la junte militaire en panique sort de sa poche la carte du terrorisme que le MAK a toujours condamné de toute ses forces avant tout le monde et que nous condamnons toujours », a-t-il affirmé. Tout en soutenant que le communiqué du MDN « vise à faire peur et pousser les militants indépendantistes à entrer en clandestinité », Ferhat Mehenni rassure : « Nous ne cèderons pas à la peur et à la répression. » Dans un autre chapitre, le président de l’ANAVAD a saisi le conseil de sécurité de l’ONU sur ce qui se trame contre la Kabylie, suite au communiqué du MDN. « J’appelle le conseil de sécurité de l’ONU à interpeller au plus vite les autorités algériennes sur ce dessein génocidaire », a-t-il indiqué.

Ferhat Mehenni a informé encore qu’il a déjà adressé une lettre similaire au conseil de sécurité en septembre 2019. En outre, tout en rappelant que le MAK est d’essence pacifique, le président du GPK prévient que « tout acte qui viendrai à être commis dans les jours à venir sera clairement l’œuvre des services algériens. Jamais nous n’y serons associés de près ou de loin », a-t-il soutenu.

Arezki Massi

15 COMMENTAIRES

  1. Vous connaissez l’adage qui dit, qui veut noyer son 🐕 dit qu’il a la rage!!!!….
    Cette fraction criminelle et mafieuse arabo-algerienne a l’art et la manière d’exceller dans la manipulation, malheureusement pour eux, on les voit arriver de loin, ce dernier pérennise sur le crime et l’arbitraire depuis 1962. Nous sommes de la génération éveillée, nous sommes des kabyles, les vrais pas de ceux qui leur servent la soupe, ils savent qu’ils ont à faire à des incorruptibles.
    D’ou sortent-ils ce nordine ait hamouda????… Une énième tentative de ce laboratoire qui avait fabriqué des générations d’islamistes qui ont semé des milliers de morts sur leur chemin!…

  2. Bon maintenant que le MAK est devenu une organisation terroriste, place aux arrestations, et aux condamnations, fini de parler, de débattre, il faut exterminer les membres du MAK jusqu’au derniers.

    • Il n y a aucune preuve probante. Une supputation, le document vidéo qui circule sur le net est vraiment vide et n’a aucune portée, s’il y a des preuves, comme l’affirme le MAK qu’on les exhibe!
      La Kabylie n’accepte pas de justice sommaire.

    • La haine à parler ; la haine à juger ,et la haine à condamnée . L’ignorance à parler sans commune mesure et sans preuve elle utilise un site pour déverser toute sa puanteur contre un peuple qu’il l’a libérè du coloniaisme , et voilà la reconnaissance . Alors oui Ferhat a raison de se séparer de se cancer qui est inguérissable . On peut tromper une, deux personnes et non peuple . La horde du régime a assassiner 128 Kabyle , Matoub ,Mecili et d’autre , mais jamais le MAK a appellé a la violence ,il aime sans peuple pour l’envoyer a la boucherie . Car par expérience la patience , la persèvérence et le courage triomphe toujours du mensonge et de la barbarie . La sagesse l’a toujours emporter sur la crapulerie . Kabyle soyez patient et vigilant ,la fin de se régime est proche . Syd le petit bonhomme de service du DRS tes chefs vont déguerpir sous d’autre cieux et toi tu finiras comme un rat dans un caniveaux . Azul à tous les Kabyles

    • Syd Vous aimeriez bien vous débarrasser de la Kabylie , comme Custer pour qui un bon Indien est un indien mort , un bon Kabyle serait un Kabyle mort (Maure) . Bientôt il suffira d’accuser n’importe quel Kabyle pour une raison ou une autre ne serait ce que par dénonciation , d’être du MAK pour l’emprisonner , mais toi tu vas plus loin la Solution Finale arabonazionaliste . On voit de suite que tu es un sbire du régime.
      Eh bien on vous attend satans , terreaux de terros !

    • Le régime avait fait son premier massacre en Kabylie dès 63, donc du traître on en a eu même Abane qui a offert la Libération aux nigauds.

  3. Azul,
    Thanemirth atass, atass, d’avoir mis au point les choses car effectivement il fallait intervenir pour ces accusations…
    Prudence, prudence et prudence ne pas céder à la provocation et intimidations. Soyons matures, et plus intelligents …
    Thanemirth

  4. Ce qui est cocasse dans cette affaire, c’est pas tellement les méthodes employées par la junte aux abois, nous en sommes habitués et personne n’est dupe, il suffit de se poser la question simple « à qui profite le crimes » et vous vous trouverez le criminel….

    Non ce qui est cocasse dans cette affaire, c’est qu’en réalité les masques sont tombés sur la connivence effrayantes entre cette junte criminelle à la pseudo opposition dont on voit clairement qu’elle non seulement domestiquée, mais pie encore elle adhère aux méthodes crapuleuse et criminelles de ce régime, ce qui est glaçant pour la suite des événements pour malheureux peuple algérien, car c’est cette opposition qui prétend en finir avec ce système pour prendre sa place…

    Si on relate les faits chronologiquement, on constate qu’avant même que le communiqué farfelu du sinistre des armée tombe, les agents du DRS avaient déjà commencé leur travaille de préparation des esprits. Qui peut imaginer que les propos orduriers de karim kaboul mettant sur le même niveau le MAK est le GIA n’étaient pas téléguidés 2 jour avant ? Qui peut croire que les attaques abjectes du putchiste youcef aouniche du FFS lancés un jour avant, n’étaient pas téléguidés? On remarquera que ces deux sinistres et controversés personnages font partis du FFS et qu’ils se sont tous le deux acharné depuis des années à détruite ce parti politique de l’intérieur.

    Mais il serait facile de dégonfler le ballon de baudruche du sinistre algérien des armés. Au regard de son communiqué, il est dit outre d’un militant du MAK préparait un attentat mais aussi et surtout que celui ci était entraîné et armé par un pays étranger. Ce dernier point est le plus important. Nous disons chiche, dites nous qui est ce pays étranger? convoquez immédiatement son ambassadeur et déclarer lui la guerre… car si rien n’est fait c’est vous êtes des lâches. Qui peut imaginer un seul instant qu’un pays étranger fomente par MAK interposé des attentats et que ce pays reste inerte et sans réaction… P

    Nous attendons donc avec intérêt le nom de ce pays et les mesures de rétorsions à son égard au regard de la gravité des accusations…!

  5. La défense c’est la meilleure attaque, si régime cherche laventure il va encaissé des coups, c’est pas gagné d’avance !

  6. Le pouvoir algérien s’est réconcilié avec la mouvance terroriste algérienne islamiste dont il est parfois l’instigateur et il traite les mouvements pacifistes de terroriste pour utiliser l’arme qu’il maitrise le mieux a savoir la violence car il se croit toujours plus fort , un fonctionnement à l’ancienne.
    Ce même pouvoir parlait souvent des principes du dialogue autant que moyen civilisationnel pour régler les conflits à l’étranger mais il perd ses valeurs quand il s’agit des problèmes algero–algériens.
    Ce pouvoir ne propose aucune solution à la crise multiples de l’Algérie.
    Il croit toujours à la solution de l’oppression.
    Ce pouvoir nous mènera à la faillite généralisée s’il continue ainsi.
    J’interpelle ce pouvoir a plus de sagesse et de démocratie et favoriser le dialogue comme moyen pour apporter des solutions aux problèmes algériens pour le bien de tous et pour la paix dans notre beau pays.
    Le peuple a besoin de solutions pour ses problèmes et pas de violence.
    De grâce , sortons de cette culture de violence , entrons dans l’air de la civilisation qui est celle du pacifisme et de la fraternité.

  7. Merci a Dda Ferhat pour cette mise au point, c’est par ce biais que sont les instances internationales, que nous nous « protègerons » de ces malfrats,
    Ils ne pourront pas dire, nous ne savions pas !!!
    Restons vigilant !

  8. Si l’ANP veut faire disparaitre le MAK c’est simple: renoncer à l’Etat arabe fruit du coup d’Etat de 62. Donner lieu à une constituante fédérale où les notions de religion et d’arabisation imposées par boumediene- le criminel- comme déterminants identitaires, puis organiser les régions dans l’optique nationale Amazigh. Les causes des tensions sont d’ordre politiques. On ne peut passer à la démocratie en sauvegardants les valeurs fruits du fait accompli de la dictature.
    Le MAK est de loin la formation la plus propre de toute la faune sortie des labos du régime. Une chose est la dialectique interne à la kabylie tout autre chose en est cette schyzophrénie qui d’une part s’associe au Maroc pour le projet « UMA, union magreb arabe » c’est à dire l’extension de l’arabisme et islamisme au niveau régional, puis faire recours aux valeurs pseudo-morales de tenir compte des « intérêts  » nationaux. Qui a demandé aux saoudiens de venir construire les mosquées par milliers pour venire à bout de la laicité en Kabylie? Qui a importé El qardaoui comme maître à penser? Qui a impose l’arabisation et l’islam doit savoir que le Maroc sera favorisé, pour la simple raison que le roi du Maroc est d’abord un vrai arabe ensuite il est l’agent des monarchies du golfe en Afrique du nord, d’ailleurs les berbères du Maroc sont prisonniers de ce choix civilisationnel, ils sont islamiques donc subisent le guide des croyants qui non seulement en fait de la berbérité un folklore fonctionnel à l’arabité de l’Etat, du reste c’est le souhait du régime algérien.
    En politique nationale ou étrangère les valeurs si elles sont pliées elles perdent de leurs efficacité. Quand on impose la langue arabe comme langue d’Etat on eppure les valeurs et on hiérarchisent les peuples. Si bien que n’importe quel arabe d’orient est plus citoyen en Algérie que le Kabyle non arabisé. Les choix civilisationnels en amont portent des conséquences en aval. C’est pour cela qu’en Kabylie, tant que l’Etat est arabe et donc fait appel aux valeurs arabes et islamiques, nos valeurs de Kabylie sont l’unique paramètre de jugement. Or Ferhat comme toute la Kabylie ne peuvent être jugés que par les valeurs de Kabylie, et comme on est dans un choix unilateral du système, du coup le jugement politique porté par le système ne peut être perçu comme juste mais une enième superposition de valeurs arabislamiques sur les valeurs Kabyles. La Kabylie ferait part entiere de l’Algérie seulement si toute l’Algérie devenait Kabyle par les valeurs et leurs applications sur le terrain culturel cultuel juridique linguistiques. Toute arabisation forcée, soit elle partielle est pour la Kabylie un choix sociétal différent du sien. Les nations sont des divisions de groupes sociaux qui se coalisent sur des valeurs, imposer l’arabisation est un nazisme qui doit être combattu. Voilà pourquoi je préfère le MAK au meilleurs parti arabislamiste Algérien. Sans rancune ni racisme, mais une algérie arabe ne me représenterait jamais ni je lui serais d’aucun apport.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici