Forte mobilisation regroupant diverses sensibilités politiques attendue ce dimanche 02 mai à Paris : « Touche pas à ma Kabylie »

2
Appel pour rassemblement à Paris le 02 05 2021
Appel pour rassemblement à Paris le 02 05 2021

PARIS (TAMURT) – Louable est l’initiative entreprise par pas moins de onze mouvements de différentes tendances politiques, qui ont appelé, ce vendredi 30 avril, à un rassemblement en faveur de la Kabylie pour dimanche 02 mai à la Place République de Paris. Placé sous le slogan « Touche pas à ma Kabylie », ce rassemblement se veut une riposte politique puissante aux menaces qui guettent la Kabylie et dont la dernière en date est l’attaque du Ministère de la défense nationale algérienne contre le MAK.

« Nous, mouvements de différentes sensibilités politiques, appelons à un rassemblement pour dénoncer les menaces qui guettent la Kabylie et condamner les récentes attaques contre le MAK », lit-on sur l’affiche de l’appel lancé ce vendredi 30 avril. Parmi les initiateurs de cet appel figurent des mouvements indépendantistes Kabyles, à savoir le MAK et l’URK, les souverainistes AKAL, RPK-France (autonomiste) et d’autres mouvements politiques à l’instar de « Double rupture », « Les Démocrates Républicains », « Union pour l’Algérie » et « Riposte internationale » font également partie des organisateurs de cette manifestation. Le MAC (Mouvement Autonomiste Chawi), l’Association Izmulen qui défend les droits du peuple Mzab, ainsi que le CMA (Congrès Mondial Amazigh) ont aussi signé cet appel.

A noter que la montée en force des indépendantistes kabyles, qui ont réussi une mobilisation historique à l’occasion du 20 avril dernier, dérange les ennemis de la Kabylie. L’affolement s’est emparé de la junte militaire algérienne et des islamistes de tous bords, qui multiplient les attaques contre le peuple kabyle, notamment les indépendantistes.

Arezki Massi

2 COMMENTAIRES

  1. En fait le mieux par hypothèse absolue serait de morcelé l’actuelle Algérie en plusieurs Émirats merveilleux, comme l’émirat d’Oran, l’émirat de Constantine, l’émirat d’Adrar, l’émirat de Annaba, l:émirat de Batna, l’émirat de Ghardaïa, l’émirat de Djanet , l’émirat de Tamanrasset,….Seule alors subsisterait un état kabyle indépendant libre et démocratique élu au suffrage universel par exemple, se détachant définitivement donc de la nation algérienne musulmane, lui tournant le dos, et au milieu de tout çà, avec des frontières reconnues internationalement par le monde, par l’ONU, voilà comme ça tout le monde y trouve ses comptes, chacun chez soi, ne dit-on pas qu’on est mieux servit que par soi-même n’est-ce pas?.

  2. Inutile de feindre les vraies questions, l’Algérie dictée des agents du Caire ne résistera pas longtemps devant la nature, qui finit toujours par reprendre le sien.
    58 ans durant on a tenté de nous vendre le songe d’une Algérie arabe, benbella depuis tunis criaera qu’il était arabe, boumediene jurera que les Kabyles, ceux qui lui ont résisté en 63 auront des problèmes de communication avec leurs enfants » je vais introduire une cassure qui fera que les parents ne comprendront pas leurs propres enfants » dira le crminel boumediene pour étayer le rouleau compresseur de l’arabisation. Malgré les crimes et l’apartheid cette région a su tenir tête. Le régime par contre sait feindre ses défaites: les pays arabes lui préfèrent Israel et le « Magreb arabe » dans lequel il voulait nous diluer se renverse et devient l’appendice du moyen orient et ses clivages. Alors qu’Israel renverdit le désert du Negev, la Mitidja se désertifie. C’est trop facile de se donner raison soi même, l’arabisation produit la misère de masse qui est cachée dans l’assistanat de l’administration pléthorique utilisée comme cache-poussière. La mosquée tent à devenir la bibliothèque de rechange où les citoyens peuvent noyer leurs disgrâces et ainsi la charité étatique remplacera la libérté et solidarité moderne.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici