Covid-19 à Tizi Ouzou : décès d’une femme-médecin

0
Polyclinique de Boghni
Polyclinique de Boghni

TIZI OUZOU (TAMURT) – Le corps médical de la région de Tizi Ouzou vient encore d’être endeuillé suite au décès, aujourd’hui, d’une femme-médecin ayant contracté le coronavirus il y a quelques jours. Le décès a été enregistré à Boghni.

La situation est de nouveau alarmante et la troisième vague tant redoutée est malheureusement là. La victime de cette maudite maladie qui a emporté tant de vies humaines en un laps de temps très court est le docteur Houria Kaced, épouse Zeghad. Cette dernière n’avait que 54 ans et elle exerçait au niveau de l’hôpital de Boghni, à quarante kilomètres au sud du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou.

Dr HOURIA KACED
Dr HOURIA KACED

La regrettée dame est décédée à la suite à des complications de la maladie de la covid-19. Depuis dix jours, le nombre de personnes qui contractent le coronavirus dans la wilaya de Tizi Ouzou a doublé. Il en est de même du nombre de malades atteints de la covid-19 qui sont dans un état grave et qui sont hospitalisés aussi bien au CHU Nedir-Mohamed que dans les différents hôpitaux des chefs-lieux de daïra.

Aucune mesure concrète n’a été prise, pour l’instant, par le gouvernement algérien, en dépit du regain très inquiétant de la pandémie depuis la deuxième semaine du mois d’avril dernier.

Idir Tirourda

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici