Rassemblement kabyle à Marseille : commémoration des deux printemps kabyles et soutien au MAK

2
Rassemblement MAK, URK, Marseille 2 5 2021
Rassemblement MAK, URK, Marseille 2 5 2021

MARSEILLE (TAMURT) – Un grand nombre de citoyens franco-kabyle de la cité phocéenne et de ses enivrons ont répondu à l’appel des deux mouvements indépendantistes kabyles l’URK et le MAK pour célébrer les deux printemps kabyles de 1980-81 et de 2001. Le rassemblement s’est produit le 2/05/21 à 15h sur la place Félix Baret au 6e arrondissement de Marseille devant la préfecture des Bouches du Rhône.

Il faut noter que sur demande des organisateurs, il y a eu la présence de policiers pour sécuriser le rassemblement, car souvent les indépendantistes kabyles subissent des agressions de la part des arabo islamistes algériens qui essaient de perturber leurs activités.
Les banderoles et les drapeaux kabyles, amaziɣ et français ont été installés et exposés. La musique et chant de Matoub, Ferhat et d’Idir ont beaucoup raisonné sur la place. La chorale de l’AFK13 a occupé la scène suivie par de magnifiques chansons d’Idir pour commémorer le premier anniversaire de sa mort. Puis les discours politiques sur la Kabylie ont pris la plus grande partie du temps. La présidente du MAK Marseille, le secrétaire général du mouvement URK, la présidente de l’AFK13, le secrétaire général de la SFK, et d’autres intervenants Farid B, et Mehdi ont pris la parole successivement.

Ils ont tous condamné chacun à sa façon la domination coloniale algérienne sur la Kabylie. Ils ont rappelé les traumatismes et la douleur subit par le peuple kabyle pendant les deux printemps et qui restent encore gravés dans la mémoire du peuple Kabyle.
Les intervenants ont dénoncé le caractère criminel du pouvoir colonial algérien en accusant le MAK de terroriste. L’immense majorité des orateurs ont appelé à l’indépendance de la Kabylie. Le représentant de l’URK a réitéré son appel à la conférence nationale kabyle.

Le rassemblement s’est terminé vers 18h sans incidents majeurs si ce n’est quelques jeunes algériens qui ont montré leurs mécontentements sur l’absence du drapeau algérien ou la présence du drapeau français.

Massin A

MAK et URK à Marseille
MAK et URK à Marseille

2 COMMENTAIRES

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici