Djamel Alilat rend hommage au poète kabyle Ahmed Lahlou

0
Le poète kabyle Ahmed Lahlou
Le poète kabyle Ahmed Lahlou

KABYLIE (TAMURT) – Le journaliste Djamel Alilat a rendu, début avril, un fort bel hommage au poète kabyle Ahmed Lahlou. En reprenant un de ses textes (Akken yebghu yili lhal), Djamel Alilat a su comment faire connaitre un pan de l’œuvre du défunt poète Ahmed Lahlou auprès du grand public. L’hommage rendu par le journaliste, caricaturiste et artiste kabyle Djamel Alilat à Ahmed Lahlou a été apprécié, à juste titre d’ailleurs, par d’aucuns en Kabylie.

« Vous avez été très nombreux à m’exprimer vos encouragements et votre admiration, que ça soit en public ou en privé, pour la qualité du modeste hommage que j’ai essayé de rendre à Ahmed Lahlou, aussi bien sur le plan musical que pour l’originalité du clip qui accompagne la chanson » écrit Djamel Alilat dans un post sur sa page Facebook. Le clip qui accompagne la chanson « Akken yebghu yili lhal » a été tourné à Ath Abbas, c’est-à-dire dans les localités de Takorabt, Guendouz, Vujlil et Ighil Ali. Pour Djamel Alilat même si Ahmed Lahlou est décédé il y a de cela deux ans, son œuvre reste éternelle. « Un poète peut-il mourir ?» s’interroge-t-il. « Assurément pas »affirme-t-il, si, poursuit-il, « on reprend ses poèmes en chanson, son verbe en leçons et qu’on prolonge sa voix et l’écho de son âme ».

Le clip, faut-il le signaler, a été visionné par des milliers d’adeptes du verbe ciselé et des odes qui bercent. Il est à rappeler qu’Ahmed Lahlou est décédé le 02 avril 2019 des suites d’une incurable maladie. Il n’avait que 54 ans. Le défunt, également comédien, a campé le rôle du poète Si Mohand Oumhend dans la série les damnés du destin. Le défunt barde a édité deux recueils de poésies.

Dalil Imaxlufen

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici