Algérie: Dérapage du président du Haut-Conseil islamique : « Un algérien ne peut être que musulman »

16
Bouabdellah Ghlamallah, ancien ministre des Affaires religieuses
Bouabdellah Ghlamallah, ancien ministre des Affaires religieuses

TAMAZGHA (TAMURT) – S’exprimant lors d’une cérémonie de célébration du 90eme anniversaire de la création de l’association des Oulémas musulmans algériens, organisée mercredi 05 mai, le président du Haut-Conseil islamique algérien, en l’occurrence Bouabdallah Ghoulamallah, a déclaré que « l’algérien ne peut être que musulman ». Tout en déniant « l’algérianité » aux algériens non musulmans, ce responsable religieux les considère comme « des résidus de la France » qu’il faut « éradiquer ».

Bien que le dérapage de Ghoulamallah soit dangereux, car véhiculant la discrimination et la haine envers les non musulmans, peu de personnes en Algérie ont condamné ses propos. Cela renseigne sur le degré élevé de l’intolérance religieuse dans laquelle baigne la société algérienne. Cela explique également pourquoi les personnes qui se convertissent à la foi chrétienne ou qui se déclarent publiquement agnostiques sont systématiquement persécutées par les autorités algériennes et sont voués aux gémonies par une grande partie de la société. Lors de son allocution, ce dignitaire religieux a appelé ouvertement les membres de cette association musulmane à combattre les algériens non musulmans. « Les graines semées par la France commencent à germer et les oulémas musulmans algériens doivent y faire face et poursuivre le djihad national et théologique pour éradiquer ces résidus », a-t-il affirmé.

En outre, il a déclaré que « l’islam et le nationalisme sont les deux faces d’une même pièce ». Pourtant, tout le monde sait que l’association des Oulémas musulmans algériens, créée en mai 1931, était assimilationniste, donc partisane de l’Algérie française, et que ce n’est que tardivement, vers 1956, qu’elle a pris position pour l’indépendance de l’Algérie. Et que beaucoup d’européens, chrétiens ou juifs, étaient dès le déclenchement de la guerre de Libération en faveur de l’indépendance. Quelques-uns, comme Maurice Audin, ont payé de leur vie leur engagement contre la France coloniale. Par ailleurs, il est utile de rappeler ici que la loi controversée de 2006 sur le culte autre que musulman, qui vise particulièrement la communauté chrétienne évangélique, a été promulguée lorsque Ghoullamallah était ministre des affaires religieuses sous le règne du président déchu Abdelaziz Bouteflika. C’est à cause de cette loi, qui s’est avérée dans les faits un arsenal juridique destiné, ni plus ni moins, à museler les non musulmans, qu’une dizaine de lieux de culte chrétiens a été fermée en Kabylie (Tizi Ouzou et Vgayet) par les autorités algériennes.

Plusieurs chrétiens kabyles ont été aussi poursuivis en justice sur la base de cette loi liberticide. A noter que Bouabdallah Ghoullamallah, membre du bureau national du RND, et qui a fait l’objet, en avril 2019, d’une plainte pour corruption dans le cadre de l’organisation des pèlerinages à La Mecque entre 1999 et 2006, déposée par une ONG internationale basée en Espagne, n’est pas à son premier dérapage. En effet, en janvier 2019, il a déclaré que la transcription de tamazight doit être faite par le caractère arabe et non par la graphie latine. L’argument avancé par Ghoullamallah est purement idéologique et n’a rien de scientifique : « Nous voulons que cette langue soit rédigée en arabe pour préserver notre identité nationale et l’héritage de nos aïeux. Tamazight doit être rédigée avec les lettres nationales, qui est l’arabe. Nous ne sommes pas des français pour que notre langue soit rédigée en latin », a-t-il soutenu.

A souligner que l’association des Oulémas musulmans, qui a vivement critiqué la JSK pour avoir brandi le drapeau Amazigh, à l’issue de sa victoire contre son adversaire camerounais, le Coton Sport, le 21 avril dernier, au Cameroun, et ce afin de rendre hommage aux victimes du printemps noir, est connue pour sa position hostile à l’officialisation de tamazight dans la constitution algérienne. Et ce, bien que les kabyles estiment que cette officialisation n’est que de la poudre aux yeux.

Arezki Massi

16 COMMENTAIRES

  1. Le danger vient de ces Kabyles qui veulent garder la Kabylie dans le giron algérien. Si les algériens votent massivement de façon transparente et démocratique pour ce type d’individus, que deviendront les Kabyles dans une Algérie ainsi démocratisée ? La réponse est terrible. Voilà pourquoi il est indispensable que la revendication indépendantiste kabyle soit portée par le plus grand nombre de Kabyles.

  2. Un énergumène inculte coincé dans une bulle.les autres peuples avance et lui parle de la religion. Vivement la kabylie sortent de ce geôle

  3. Mon commentaire vous a dérangé . C’est pleins de fils de fils de sicaires et de mercenaires ! Devenue rentiers et sans aucun avenir

  4. Ce type khoroto n’est pas musulman; il est a contre courant du coran, il a blasphèmè . il est dit dans ce livre « la ikraâ fi dine  » :pas de contrainte en islam . il fait sa petite marionnette ;pour plaire à ces maitres . C’est des scénarios qui n’ont ni tête ,ni queue …,
    Ah ! ya dine oukavache . Il renie même leur constitution . Ibn Khaldoun a écrit sur les arabes « ouahchiyine » des sauvages inculte et ce sieur fait parti,

    • l’islam et ses producteurs les arabes , de pareil au même . Pas la peine de justifier cette secte et de dennoncer seulement ses promoteurs les arabes …. »Ur di tak uvudu lexxrif «  » ..à bon entendeur

  5. Cet homme est sénile…il a besoin d’être mis vite en asile.
    S’il ne l’était pas il aurait compris que aucun au monde ne possède qu’une seule croyance politique et religieuse. Dans son monde dictatoriale cela ne se voit pas mais existe.
    le pire… cette peste ténébreuse qui se veut une lumière aux yeux des aveuglés est à combattre sans réserve.
    Qu’il aille au diable ce moribond !

  6. On doit le dénoncer chez les institutions internationales.
    On a fait quoi contre ceux qui assassiné ABANE RAMDANE, KRIM BELKACEM, MATOUB, KAMAL AMZAL, MASSINISSA GERMAH, KAMAL IRCHAN et les 128 …..
    On a fait quoi contre Naima salhi, GAID KHAYEN, BENSDIRA….

    Il y a même certains Kabyles qui refusent de répondre !!!!!

  7. Extraordinaire ; la déroute du pouvoir , il ne sait plus ou donner de la tête . Il utilise l’islam comme cela les arrange ,et pourtant ceux qui ont dilapidés les richesses du pays c’est bien ceux qui nous bassine à longueur de journée . Alors le vole est halal pour eux . Parmis les palestiniens , les Syriens , les Irakiens ,il-y-a plein de chrétien . Je dirai à ce Mr que est ce qu’il pense du prince de l’Arabie qui vient de déclarer que 80 % des hadites sont faux . Toz ! toz ! je connais des hatés , ils sont humains , honnètes .Islam est une religion de colonisation et d’hypocrite . Azul Imazighen

  8. Moi j’aime bien, ces gens ne se renient pas « contrairement a certains des notre, qui se disent arabes…
    c’est aussi ,avec ces idiots utiles, que les nôtres ouvriront pas peut être les yeux…

  9. C’est pour plaire à ces gueux que les Said saadi Ait Ahmed nous conviaient à l’Algérie du « tryptique hypocrite, qui nous imposait l’islamité et l’arabité en douceur, en contre partie de la tolérance – à de l’Amazighité comme sopoudrage en attendant de se soumettre à la « oumma ».
    N’avaient ils pas donné du traître à Abane? L’autocensure d’un peuple mène droit à sa disparition, Krim zigouillé par le régime, qu’il avait vu au travers des valeurs humanistes Kabyles, car ce que nous projetons sur les autres n’est pas forcément perçu comme partage mais plutôt disponibilité d’être absorbés. Si les Oulémas avaient soutenus boumediene et sa horde dans le crime ètatique de 63 cela est signe indélébile que les valeurs ne sont pas interchangeables, mais aussi et surtout que l’islam n’est pas neutre mais sert les foutouhates, hier comme aujourd’hui.

      • L’islamisme algérien est consubstantiel au FLN. Les mercenaries islamistes et le régime ont un unique but commun: la charia. Le régime veut nous faire du chantage, ou vous acceptez l’islamisme étatique ou bien il y aura l’islamisme du FIS.

  10. Ces gens croient avoir la science infuse alors que ce sont des ignares! Ne vous tracassez pasl: c’est beaucoup de gesticulations, du brassage! Ils savent très bien que les kabyles ne se laisseront pas faire et ne sont pas des moutons que l’on peut amener à l’abattoir!

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici