Coup d’envoi du salon du livre de Boudjima

0
Les organisateurs du salon du livre de Boudjima
Les organisateurs du salon du livre de Boudjima

KABYLIE (TAMURT) – La cinquième édition du salon du livre de Boudjima (Tizi Ouzou) s’ouvre officiellement aujourd’hui en présence de dizaines d’écrivains et de maisons d’édition amazighophones et francophones.

Après une rupture de deux années, Boudjima renoue avec un salon du livre devenu très populaire après à peine quatre éditions. L’actuelle est la sixième édition et elle s’annonce grandiose et prometteuse au vu de la liste d’auteurs rendue publique par les organisateurs ainsi que celle des maisons d’édition. En plus, il s’agit des plus grandes maisons d’édition de la Kabylie. Les organisateurs réussissent ainsi le pari d’organiser un événement littéraire dans des conditions et un contexte des plus difficiles.

Cette nouvelle édition du salon du livre de Boudjima durera trois jours : 20, 21 et 22 mai. La thématique retenue par les organisateurs pour cette année a trait à la citoyenneté active, la laïcité, les libertés… Pour aujourd’hui, la bibliothèque communale « Abdellah Mohia » abritera une présentation du roman « La pieuvre » de l’auteur Salima Mimoune, une autre du roman « Dans le ciel, des oiseaux et des étoiles » de Ali Mouzaoui.

A partir de 13 h, l’historien Younes Adli animera une conférence sur le thème : « village kabyle et cité grecque : citoyenneté active en question ». Cette communication sera suivie par une autre de Mohamed Mebtoul sur les enjeux politiques de la citoyenneté.

Idir Tirourda

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici