Akbou quadrillée par la police algérienne, plusieurs militants indépendantistes violemment interpelés

5
Arme utilisée par la police algérienne contre les Kabyles
Arme utilisée par la police algérienne contre les Kabyles

AKBOU (TAMURT) – Bravant la peur de la répression et les menaces de représailles, plusieurs centaines de militants indépendantistes kabyles, issus des quatre coins de la Kabylie, ont massivement afflué à Akbou, ce samedi 22 mai, pour participer à la marche pacifique en soutien au président du MAK, Ferhat Mehenni, et en hommage à Masin U Harun (1946-1996), militant hors pair de l’identité amazighe.

La marche qui devait s’ébranler, à partir de 11h00, de la trémie de Gendouza vers la placette des Martyrs, a été empêchée par la police algérienne, qui a usé d’une répression sauvage à l’encontre des manifestants kabyles pacifiques, a-t-on appris de Mourad, cadre de l’Union pour la République Kabyle (URK) à Tuvirett, ayant fait le déplacement, ce matin, à Akbou, en compagnie d’autres militants indépendantistes de la région pour prendre part à cette manifestation. Il ajoutera « La ville d’Akbou a été entièrement quadrillée par la police algérienne. Les militants indépendantistes ont afflué dès les premières heures de la matinée au point de ralliement de la marche (Gendouza). Mais, en constatant que nos rangs commençaient à grossir, les agents de la police se sont attaqués à nous pour nous disperser en usant de la violence ». Mourad nous nous indiquera que plusieurs militants ont été bastonnés et violemment interpellés par les agents de la police algérienne, en tenue et en civil.

Pire, des policiers algériens, tout en bafouant les lois élémentaires, se sont même introduits au domicile de Mus Akkouche, leader indépendantiste dans la région et président de la coordination universitaire MAK de Vgayet, et ce, sans aucun mandat de perquisition. « La police algérienne a violé le domicile familial du militant Mus Akkouche, en s’y introduisant sans aucun mandat. Elle a malmené et interpellé des militants qui s’y trouvaient », a dénoncé notre interlocuteur. Une vidéo circulant sur le net montre des militants indépendantistes kabyles ripostant par une brave résistance pacifique à cette violation, en refoulant les policiers algériens sans scrupules.

A noter que plusieurs militants ont été embarqués de force et conduits au commissariat d’Akbou. Les policiers ont même fait usage de Taser (pistolet à impulsion électrique) lors des interpellations. Malgré cette répression sauvage, les militants indépendantistes ont décidé d’aller jusqu’au bout du programme préparé pour rendre hommage à Masin U Harun. « Cette répression ne nous a pas découragés et empêchés de rendre hommage à Masin U Harun. Nous nous sommes rendus comme prévu chez lui à Tifrit et nous nous sommes recueillis sur sa tombe.

Bien qu’il soit physiquement absent, ce militant intraitable de la cause amazighe est vivant parmi nous, à travers l’héritage qu’il nous a légué. Il a consacré toute sa vie pour défendre notre identité et culture. Nous devons continuer son combat », nous a encore déclaré Mourad.

Arezki Massi

5 COMMENTAIRES

  1. Moi je pense qu’on doit leur déclarer la guerre, il faut la préparer dès maintenant.
    On doit dégager ces chiens enragés.
    Les Kabyles doivent boycotter les écoles Arabes, les mosquées, les institutions !!!!

    • c’est bien de boycoter mais avant fais sure de preparer quelques chose d’autre a la place. On se rappelle de la greve du cartable!

    • Mais oui mais oui, déclarer la guerre, rien que ça, tu attends quoi? montre la voie et viens en kabylie donner l’exemple, une chanson me vient à l’esprit quand je lis ton commentaire « parolé, parolé, parolé » de Dalida, tu devrais te faire appeler Dalida.

    • azul ,
      je crois que vous et beaucoup de commentateurs facebook sur ce qui se passe en Kabylie vous vivez en France ou au canada.
      c facile de dire de la ou vous êtes boycottez les écoles ,les institutions . mais essayez de vivre 1 année ici en Kabylie et en famille vous verrez si cela sera dans l ordre du possible

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici