Tizi Ouzou : les candidats toujours invisibles

1
Candidat fantome
Candidat fantome

TIZI OUZOU (TAMURT) – Une semaine s’est écoulée depuis le début officiel de la campagne électorale pour les élections législatives du 12 juin 2021 et à Tizi Ouzou, il n’y a toujours pas de nouvelles des candidats. Ces derniers sont portés disparus. Avant même d’apparaitre.

Il n’y a absolument aucune activité publique enregistrée de la part des candidats aux élections législatives du 12 juin 2021. Ni meeting, ni sortie de proximité, ni points de presse, ni communiqué. C’est du jamais vu ! Il est évident que le contexte de rejet total de ces élections ne favorise pas ce genre d’activités. Les candidats à ces législatives imposées par le pouvoir sont les premiers à ne pas ignorer cette réalité implacable. Mais ils ont quand même osé se porter candidats et se présenter à une élection indésirable par le peuple kabyle.

Parmi ces candidats qui ont osé défier le peuple, on peut citer Ouahab Ait Menguellet, maire de Tizi Ouzou durant deux mandats successifs : la première fois sous les couleurs du RCD et la seconde en tant que candidat indépendant. Il y a aussi Hachemi Touzene, président de l’association culturelle Amusnaw, l’une des plus actives dans la wilaya de Tizi Ouzou et plus particulièrement dans la ville de Tizi Ouzou. On peut aussi citer Salah Tiza, commerçant très connu dans la ville de Tizi Ouzou. Salah Tiza s’est déjà présenté aux élections sous les couleurs du parti de Amara Benyounes.
Mais il n’a pas réussi à se faire élire.

Ces candidats et tous les autres restent pour l’instant en retrait. Des sources crédibles nous ont appris, toutefois, que les concernés mènent un certain travail en coulisse. Voire en cachette. Ces candidats fantomatiques aspirent ainsi se faire élire à l’APN et représenter la population de Tizi Ouzou. Une population qu’ils n’ont même pas le courage d’affronter. Quel affront !

Tarik Haddouche

1 COMMENTAIRE

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici