Pour exiger la libération des détenus: Marches à Chemini et Aokas

0
Marche citoyenne à Aokas
Marche citoyenne à Aokas

CHEMINI ET AOKAS (TAMURT) – Deux marches populaires ont eu lieu ce samedi sur le territoire de Vgayet. L’une à Chemini, l’autre à Aokas.

En effet, des centaines de citoyens de la localité de Chemini ont battu le pavé ce samedi 29 mai 2021 pour exiger la libération de Mohand Ouramtane Haddadou, un jeune de la région arrêté le 21 Mai dernier et placé sous mandat de dépôt à la prison d’El-Harrach.

A Aokas, une foule compacte à sillonné les principales artères de la ville pour réclamer l’annulation de poursuites judiciaires engagées à l’encontre de la militante de gauche Nora Haddad, elle aussi interpellée le 21 Mai dernier et libérée provisoirement au bout de quatre jours de garde à vue dans un commissariat à Alger. Son procès aura lieu ce mardi le 01 Juin 2021. Elle est poursuivie pour « outrage à corps constitué », « attroupement non armé », et « incitation à la désobéissance et à la rébellion ».

Les manifestants des deux localités, Chemini et Aokas, ont, par leur action, réclamé également la libération de tous les détenus politiques et d’opinion, dont les huit jeunes indépendantistes arrêtés dernièrement à Akbou et placés sous mandat de dépôt.

Dans les cortèges des deux manifestations de rue, des slogans anti-vote ont été scandés par les marcheurs. « Ulac l’vote Ulac », « Libérez les otages »,a-t-on crié, à gorges déployées, dans les deux localités kabyles, tout en appelant à l’union des forces vives de la Kabylie pour faire plier le régime en place. « Assa Azekka tagmats talla talla Ger Leqvayel (aujourd’hui, demain, la fraternité existe entre les kabyles)» a souligné l’un des organisateurs de la marche de Chemini.

Par ailleurs, une autre marche, dans le cadre du mouvement populaire dit le ‘’Hirak’’ a eu lieu à Kherrata. Toutes les marches organisées ce samedi, que ce soit à Chemini, à Aokas ou à Kherrata, se sont déroulées dans le calme. Une énième preuve pour le pouvoir algérien que les kabyles sont des militants civilisés et pacifiques.

Dalil Imaxlufen

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici