Deux jeunes étudiants de l’université de Vgayet arrêtés à Alger

0
Police algérienne
Police algérienne

ALGER (TAMURT) – Révoltant ! Deux jeunes étudiants de l’université de Vgayet, natifs d’Aokas, Juba Brahmi et Koceila Touati, auraient été arrêtés dans l’après-midi de mardi 1er juin 2021 à Alger par des policiers de la sureté urbaine d’El Mordjane dans la banlieue de Baraki, selon le Comité national pour la libération des détenus(CNLD).

La même source précise que les deux jeunes étudiants interpellés ce mardi « sont suspectés d’avoir des intentions de participer à la marche (des étudiants, ndlr) à Alger ». Ils ont été conduits, précise-t-on de même source, « au commissariat de police de la sureté urbaine d’El Mordjane (Baraki) ». Aucune information n’a pour l’heure filtrée sur les conditions de leur détention dans les locaux dudit commissariat.

Dernièrement, Me Mostefa Bouchachi, du bâtonnat d’Alger, a vertement dénoncé que « de nombreuses personnes originaires des wilayas de Vgayet et de Tizi Ouzou ont été interpellées à Alger ». Des arrestations aux relents racistes, qui visent les kabyles qui se rendent, non pas pour prendre part à des manifestations de rue, mais juste pour rendre visite à des proches.

D. Imaxlufen

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici