Tizi Ouzou : des candidats chassés par les citoyens

5
Ouacif
Ouacif

TIZI OUZOU (TAMURT) – Des candidats aux élections législatives anticipées du 12 juin 2021 ont tenté d’animer un meeting de campagne au chef-lieu de la daira de Ouacif, à 45 kilomètres au sud de la ville de Tizi Ouzou. Mais leur tentative a été vaine.

Ils ont été chassés par la population locale. Comme nous l’avons déjà signalé, les candidats aux élections législatives anticipées du 12 juin 2021, de Tizi Ouzou, n’ont pas osé jusque-là, affronter l’électorat potentiel à cause du rejet massif et systématique de ce vote par les citoyens des quatre coins de la Kabylie. Mais, il y en a qui ont tenté d’effectuer une sortie électorale. Il s’agit des candidats de la liste concoctée par Salah Tiza, commerçant résidant au centre-ville de Tizi Ouzou.

Ce dernier et ses colistiers sont donc arrivés dans la ville de Ouacif hier, croyant qu’il leur serait possible d’animer un meeting face aux citoyens et plaider du coup leur « cause », pourtant perdue d’avance. Celle d’aider le pouvoir algérien à arracher un semblant de crédibilité dans une région qui lui est désormais inaccessible. Mais à peine bien installés à la tribune, les candidats en question se sont retrouvés face à des citoyens qui les a invités à déguerpir car, ont ajouté ces derniers, ces élections sont refusées à l’unanimité par la population. Au début, les candidats en question ont tenté de faire de la résistance. Mais les citoyens de Ouacif qui étaient sur place n’ont rien voulu entendre.

« Comment osez-vous vous présenter aux élections législatives, alors que vos frères croupissent dans les prisons », ont dénoncé les présents qui ont également reproché aux candidats de se compromettre pour 40 millions de centimes par mois ! Salah Tiza et ses camarades ont fini par prendre la poudre d’escampette sous les cris de « dégage, dégage, dégage… », lancés en cœur par les citoyens.

Idir Tirourda

5 COMMENTAIRES

  1. Pour un boycott total !

    Ces Assemblées – bidons n’ont aucun pouvoir, et ne servent qu’à donner une certai ‘ crédibilité ‘ à ce Régime dictatorial militaro-mafieux, criminel, assassin, destructeur, fascinant…

    Pour un boycott total, général, radical !

  2. Participer à ces mascarades électorales c’est donner de la crédibilité à ce Régime dictatorial, militaire et mafieux, militaro-mafieux, destructeur, nihiliste, spoliateur….

    Le Régime militaro-mafieux tient beaucoup à ces Assemblées-croupions, bidon, sans aucun pouvoir….

    Ces  » élections  » (des mascarades, faut-il dire) constituent le  » minimum démocratique (hum ! )  » qu’exigent les  » adoubeurs et soutiens occidentaux  » , à leur tête le Grand Gendarme Américain, puis l’ex Puissance coloniale qui détermine la position de l’Europe face à la Junte d’Alger….

    Il faut un  » non total = boycott total  » ….

    Tant que le Régime militaro-mafieux préside aux destinées de ce pays, il n’y aura ni libertés, ni droits, ni justice, ni équité, ni paix, ni stabilité…. rien, oulech, niet ! C’est dire que la  » question politique, donc  » la question du pouvoir  » est al question principale et primordiale, essentielle et fondamentale, générale et globale « . Et tant que la  » question du pouvoir  » n’est pas réglée, la  » légitimité démocratique non établie », ça restera ainsi, le blocage total, la répression, la crise perpétuelle…..

    Lire  » La question du pouvoir en Algérie, A. Yefsah, Thèse de Doctorat en Sciences politiques, 1984, Université Paris-X Nanterre « …. pulbliée chez en 1989.

  3. Merci d’avoir jeté dehors ces hyènes qui se nourrissent des cadavres des autres et qui dans un monde normal, à voir leur gueules n’auraient aucune existence sociale et qui profite de la situation pour remplir leur tubes digestifs pendant que des personnes bien plus méritantes et intelligentes qu’eux croupissent en prison. Dommage que ces chiens n’aient pas reçue une bonne raclée pour qu’ils comprennent ce que le régime fait subir aux habitants dignes et innocents

  4. Azul. Ahhh ak mirham Rabi a setsi aldja thes3idh elhak , nghanagh igoumiyen ouk iharkiyen ig naken irgazen fi 3abodhen nsen South elvatal. Our tsagadh adesi fellassen. atnedj Irabi savhanou. Telleli ithmurth ladjdhoudhiw thakveylith.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici