Anti-kabylisme : plainte contre Bengrina

9
Abdekader Bengrina
Abdekader Bengrina

KABYLIE (TAMURT) – Certains « hommes politiques » algériens ont fait de l’anti-kabylisme leur thème de prédilection pendant la campagne électorale qui vient de s’achever. Incontestablement, « la star » de cet anti-kabylisme est Abdekader Bengrina.

Ce dernier a tenu, durant cette campagne électorale, des propos d’une extrême gravité et d’un racisme primaire à l’encontre de la Kabylie et des Kabyles de manière générale. Il a même, lors de ses discours, falsifié l’histoire en affirmant, entre autres, que le déclenchement de la guerre d’indépendance le 1er novembre 1954 « a accusé un énorme retard à cause de la Kabylie qui ne voulait pas s’engager dans cette lutte armée ». Bien sûr, les propos de Bengrina ne méritent aucune réponse compte tenu de la grave indigence intellectuelle dont ils font preuve. Il s’agit ici de noter que suite à tous ces propos racistes contre la Kabylie, une plainte a été déposée contre Abdelkader Bengrina.

La plainte en question a été déposée par les avocats Maître Tarek Mektoub et Maître Abdelkader Chohra. Ces derniers ont porté plainte officiellement mercredi 9 juin 2021 au tribunal d’Alger contre Abdelkader Bengrina, a-t-on appris. « Ce chef de parti avait tenu des propos très graves », rappellent les avocats. Ces derniers ajoutent : « En effet, Bengrina a violé un principe fondamental de la Constitution, celui du respect absolu de la langue Tamazight qu’il a qualifiée de  » CHOSE ».

Nous rappelons que les Constitutions de 2016 et de 2020 considèrent le tamazight comme une langue nationale et une langue officielle au même titre que la langue arabe ». Mais sur le terrain, rien n’est moins vrai.

Tarik Haddouche

9 COMMENTAIRES

  1. Ma techetkidh … Ddoula d nithni !
    Porter plainte contre ce simien, elle aura le même résultat que celle contre taghyoult N.Salhi.
    Arrêtez de vous bercer d’illusions comme si, dans ce pays décadent, arriéré et zombitisé par l’araboislamisme aliénant décérébrant, une réelle justice existe.
    Dans pas longtemps il fera un bis et repetitas et sera applaudi dans le futur adaynin où seront rassemblés tous les affidés des râteliers.
    Ou khelli Ddenya temchi ya bou l’fouchi !

  2. C’est vrai ça, pourquoi porter plainte, puisque c’est peine perdue..Malgré la gravité des faits, le racisme est une chose hideuse issue de l’ignorance et de la peur anorexique de l’autre.

  3. Azul. Chan dhagnagh slakvayel, et ont continue de s’appeler anegeriens qui n’existe même pas dans l’histoire. Vive l’indépendance de la Kabylie historique et millénaire. Tanemirt

  4. Pourquoi porter plainte et, auprès de quelle autorité ???
    Moi je trouve que plus y’a de mecs comme ce lascar ,plus nos Kabyles KDS et autres complaisants « khouya,khouya », ouvrirons peut être un jour leurs yeux…

  5. De grâce , arrêter de donner de l’importance à ce spécimen, un personnage sans envergure, un raciste complexé enfermé dans une culture de la haine.
    Il se donne à ce genre de discours pour faire du buzz et exister politiquement.
    Un personnage malheureusement à l’image d’un pays décadent où l’ignorance et l’intolérance ont pris le dessus.

  6. Y’a baghaloune si ce déchet de fausse couche ne d un croisement entre un homme et une femelle hyène se permet de dire ce qu’ il a dit c est qu’ il a le soutien des autorités. Donc ça ne sert à rien de déposer plainte qui soit ne sera pas reçue soit noyée dans les méandres des tribunaux. Il reste que ceux qui ont décidé de faire de la politique c est de se doter de moyens de coercition et répondre du tac au tac.il serait beaucoup plus simple d aller chez ce chien et de lui donner une correction devant sa famille.
    C est comme ça qu’ on lave l affront.la la justice aura un problème à résoudre

  7. Une mystification pseudo-juridique. A’ partir du moment où l’arabité et l’islamité ont une place prépondérante dans la « constitution », feindre une procedure judiciare est paradoxalement donner légitimité à la source juridique arabislamique. Le régime condamnera ce Mr, leur agent provocateur, mais sa condamation est relative vu que son camp politique en gagnera en légitimité instituionnelle. Une facon de brouiller les cartes en jouant la pseudo-égalité entre les partie dy triptyque -arabité islamité amazighité-. Quand bien meme ils imposeront thamazight langue, les valeurs fondantes sont islamiques et arabes dans la mesure où les valeurs Amazigh sont laiques donc antinomique à l’islamisme et l’identité n’étant pas divisible ni sujette au compromis, faire d’un Kabyle un demi-arabe est une oppression et négation de son identité.
    Le régime joue dans petite cour, comme le jeu des trois cartes le mouvement des mains sert à drainer la foule pour qu’ensuite la truffer. Le régime donc utilise ses mercenaires pour provoquer uneadhésion au vote farce de Samedi prochain. Boycottons les deux truffes. L’islam doit se pratiquer en Kabyle et les noms et patronymes doivent se Kabyliser. Un dieu qui nie votre tradition est juste un moyen colonial. Dieu se nierait s’il s’imposait le passage du moyen orient comme unique sentier vers l’humanité, de même les langues et cultures humaines s’égalent, si un dieu vous dit on parlerait arabe sachez qu’il serait ignorant ou juste proportionnel à votre disponibilité à être escroqué. En effet ce Mr dit toute l’audace des occupants mais aussi la disponibilité des berbères à troquer leur libertés contre un songe maléfique que les 300 000 morts auraient dû être une leçon et le féodalisme des agents du régime qui utilisaient l’islamisation – le régime conviait les monarchies à venir islamiser la Kabylie pendant que la saignée économique était organisée à grande échelle-. L’islam donc est fonctionnel comme moyen de contrôle social pendant qu’ils partageaient les 1000 milliards$ avaient été siphonnés par la caste du bureau arabe avec les multinationales. La même caste veut se refaire une autorité en stigmatisant le MAK et en instigants leurs mercenaires le temps de placer leurs prets-nom de 3 ème génération.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici