Le fils de Djamel Ould Abbès (FLN) arrêté au Venezuela

2
Djamel Ould Abbès
Djamel Ould Abbès

ALGERIE (TAMURT) – Impliqué dans de graves affaires de corruption, le fils de Djamel Ould-Abbès, ancien secrétaire général du Front de Libération Nationale (FLN), en prison actuellement, vient d’être arrêté au Venezuela.

Il s’agit de : El Wafi Ould Abbès. Ce dernier est recherché par Interpol depuis plusieurs mois (depuis janvier 2020) suite à un mandat d’arrêt international. El Wafi Ould Abbès a été arrêté dans un aéroport. El Wafi Ould Abbès est impliqué dans plusieurs affaires de corruption dont celle inhérente aux milliers de milliards de centimes détournés du ministère de la Solidarité nationale du temps où son père était ministre ayant la charge de ce département. El Wafi Ould Abbès est aussi impliqué dans l’affaire de la vente des sièges électoraux sur les listes du FLN. Dans l’affaire des détournements au ministère de la Solidarité nationale, sont impliqués également le père d’El Wafi, Djamel ainsi que l’ancien ministre Said Barkat.

Il faUt préciser qu’El Wafi Ould Abbès est le fils ainé de Djamel Ould Abbès. D’autres fils et petits-fils de Djamel Ould Abbès sont impliqués dans des affaires de grande corruption. Des enfants d’autres anciens hauts responsables politiques algériens sont également associés aux mêmes genres d’affaires dont certains sont actuellement en prison à l’instar des fils de Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, tous les deux anciens Premiers ministres et « hommes forts » du régime de Abdelaziz Bouteflika.

Idir Tirourda

2 COMMENTAIRES

  1. trafics, vols, détournement en bande organisée et famille et tous ces crapules à moustache qui viennent donner des leçons de nationalisme, qui jurent tous la main sur le coran et le coeur sur la patrie et le drapeau algérien…. Comme disait un vieux du village vous croyez qu’il vont avoir la moindre apathie à votre égard alors qu’il passent leur temps à mentir à tromper même leur dieu?
    Vivement l’indépendance de la Kabylie

  2. Un fusible qui saute pour sauver le reste. Toutes les personnes arrêtées ne somment pas plus de 30 milliards$, en élargissant au maximum. Or le Dr Lamiri- économiste algérien vivant en Algérie, parle de 600 milliards$ de siphonné. Les centaines de milliards en DA devant les 600 000 000 000$, c’est une gouttelette dans un océan. Où est le reste de l’Iceberg, plutôt que nous endormir avec tantôt ces épisodes de faux grands truands tantôt en stigmatisant le MAK ou en nous infligeant l’islamiste de relève?

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici