Tizi-Ouzou : les avocats Smail, Rahmoune et Bouchachi arrêtés

4
Les trois avocats arrêetés
Les trois avocats arrêetés

KABYLIE (TAMURT) – De nombreuses arrestations ont été opérées ce vendredi 11 juin dans la ville de Tizi Ouzou suite à la tenue de la dernière marche avant les élections législatives anticipées du 12 juin. Cette fois-ci, ce sont des avocats qui ont été arrêtés.

Lors de ladite marche, les avocats Nabila Smail , Aissa Rahmoune et Mustapha Bouchachi ont été arrêtés par des policiers. Selon diverses sources, les trois avocats et activistes seraient au niveau du commissariat central de la ville des Genêts. L’information a été confirmée par le Comité national pour la Libération des Détenus (CNLD). Aucune autre précision n’a été rendue publique concernant ces nouvelles arrestations qui s’ajoutent à celles ayant eu lieu à Alger pendant ces dernières quarante-huit heures et ayant ciblé les journalistes El Kadi Ihsène et Khaled Drareni ainsi que l’ancien député Karim Tabou.

Il faut rappeler que la cadence des arrestations a augmenté considérablement à l’approche du rendez-vous électoral du 12 juin 2021.

Idir Tirourda

4 COMMENTAIRES

  1. Les soldats des ONG et MEDIAS étrangers salissent la Kabylie et les kabyles. C’est en s’alliant aux politiques qu’on gagne des combats politiques. Ce n’est ni avec un chanteur qui, du jour au lendemain, s’est découvert des talents de révolutionnaire et qu’il met au service de la France et du Makhzen, ni avec des journalistes de RFI et Radio M qui inventent des fake news pour faire plaisir aux téléspéctateurs français et autres, ni avec et des avocats ONGistes qui vendent leurs services aux USA!!!
    Bouchachi, tu vas faire ta Gaypride à Paris, pas à Tizi.

  2. La mission est arabiser la Kabylie pour effacer la vision endogène et lui substituer cet arabislamisme insipide. Dans toute ce tintamarre la sagesse oblige de définir le bruit de fond et les sons des sirènes. La démocratie c’est le droit de tous de dire ce qu’ils croient être le vrai, c’est dans cette mystification que s’insinue la grand mensonge gagnant. En multipliant les voies le régime croit mettre en minorité la verité, car dans une foule toutes les voies se chavauchant s’annulent les unes les autres. C’est là où est investie la force du système, mais c’est là aussi que ceux qui ont à coeur leur raison doivent se distinguer de la massification. Adhérer au non droit arabe algérien est participer au crime culturel et juriprudentiel Kabyle. Se faire l’agent politique de cette substitution cpolitique est une traîtrise et une complicité historique qui trouve sa continuité dans la badissia qui anihile Thamazight pour l’assimilation à l’arabité trouve racine dans traîtrise de Tafna et Messali el Hadj.
    Ce n’est pas que de l’opportunisme politique mais la continuité scientifique d’un dessin clair. Ne faisons pas l’erreur de sous-estimer la portée politique de ce mouvement top down qui sert à vitrifier la sociétè en lui inventant une perspéctive outre son périmètre. Hirak et islamistes font partie de la stratégie de circonscription des mouvements Kabyles. Se déterminer à travers les mouvements externes à la Kabylie c’est tomber dans le piège, se recentrer sur la vision et les determinants endogènes est le maître mot des peuples libres.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici