Algérie : Retrait de l’accréditation à France 24

0
FRANCE 24
FRANCE 24

ALGERIE (TAMURT) – Le ministère algérien de la Communication a retiré, ce dimanche après-midi, l’accréditation accordée à la présentation à Alger de la chaine télévision d’information française « France 24 ». C’est ce qu’a annoncé l’agence officielle APS dans sa dépêche publiée ce dimanche, citant le ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement algérien, Ammar Belhimer.

Le ministre algérien a motivé ce retrait d’accréditation par « l’hostilité manifeste et répétée » de France 24 contre l’Algérie et « ses institutions ». Ce même responsable a également évoqué « le non-respect des règles de la déontologie professionnelle, la désinformation et la manipulation ainsi qu’une agressivité avérée à l’égard de l’Algérie ». Cette décision survient suite à l’intervention d’un analyste politique algérien, en l’occurrence Abdelali Rezagui, qui a remis en cause sur l’antenne de cette chaine française, le taux de de participation de 30 % au scrutin législatif du 12 juin, annoncé officiellement par l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE). Apparemment, cette analyse n’était pas du goût du régime algérien.

Réagissant à ce retrait d’accréditation à ses correspondants à Alger, France 24 a déclaré dans un message lu à l’antenne que sa couverture de l’actualité algérienne se fait « dans la transparence, l’indépendance et l’honnêteté». Par ailleurs, le ministère français des Affaires étrangères ne s’est pas encore exprimé sur cette affaire. A noter que le président algérien Tebboune a récemment décidé d’octroyer de nouveau une accréditation à la chaine qatarie Al Jazeera, après une absence de plus de 20 ans en Algérie.

Arezki Massi

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici