Ouacif : le salon du livre amazigh du 2 au 5 juillet

0
Livres en tamazighte
Livres en tamazighte

KABYLIE (TAMURT) – La date de la tenue de la première édition du salon du livre amazigh a été fixée et annoncée par les organisateurs qui ont indiqué que cet événement culturel se tiendra du 2 au 5 juillet de l’année en cours.

Cette première édition se tiendra à Ouacif-centre, localité sise à une quarantaine de kilomètres au sud de la ville de Tizi Ouzou, près d’Ath Yanni. L’événement s’annonce grandiose et les organisateurs y travaillent d’arrache-pied depuis de longs mois car, organiser un tel événement dans le contexte actuel est loin d’être une sinécure comme tout le monde le sait. Mais l’équipe qui a la charge de ce salon du livre amazigh est nourrie d’une grande volonté, d’un dévouement total mais aussi et surtout d’un savoir-faire indéniable. D’ailleurs, dans l’équipe organisatrice, on retrouve des écrivains de langue kabyle ayant fait leurs preuves et dont certains ont même reçu d’importants prix littéraires à l’instar de Lynda Koudache, Djamel Laceb, Tahar Ould Amar, Hacène Helouane, etc. A titre personnel, de nombreuses citoyennes et citoyens se sont impliqués à fond dans l’organisation de ce salon du livre amazigh.

Nous avons appris qu’un engouement formidable a été exprimé aussi bien par les éditeurs que par les écrivains d’expression berbère afin de prendre part, de manière active et pleine, à ce salon du livre. Parmi les éditeurs dont la participation pourraient être effective, on peut citer ceux qui sont spécialisés dans le livre amazigh comme Tamagit, Tira, Imru, Cheikh Mohand Ou Lhocine, Achab, etc. ainsi que des éditeurs qui publient des livres en plusieurs langue à l’image de Tafat, El Amel, Planétaire, L’odyssée, La pensée, Afriwen…

Quant aux écrivains et poètes de langue amazighe, on parle déjà de la participation de plus de 200 auteurs. Il s’agira d’une grande première. Il y a quelques années, il existait un salon du livre amazigh abrité par la ville de Bouira. Mais à l’époque, la production livresque en tamazight était loin d’être riche, florissante et variée comme elle l’est actuellement.

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici