Ait Hamouda: « Boumediene est pire qu’un traitre »

4
Nordine Ait Hamouda
Nordine Ait Hamouda

KABYLIE (TAMURT) – Nordine Ait-Hamouda, fils du colonel Amirouche, a tiré à boulets rouges sur l’ancien président algérien Houari Boumediene et sur l’Emir Abdelkader qu’il a qualifiés de traitres.

« S’il y a un mot plus fort que traitre, donne-le-moi, car Houari Boumediene est pire qu’un traitre, je ne trouve pas les mots pour le qualifier », a affirmé Nordine Ait Hamouda au cours d’une émission télévisée diffusée jeudi soir. Nordine Ait Hamouda a ajouté que « Houari Boumediene est le seul à avoir le grade de colonel sans jamais avoir tiré ne serait-ce qu’une seule balle lors de la guerre d’indépendance ». Nordine Ait Hamouda en veut à Houari Boumediene parce que, rappelle-t-il, ce dernier a volé les dépouilles de son père, le colonel Amirouche et Si El Houas. « N’ayant pas fait la guerre d’indépendance, Houari Boumediene avait un grand complexe devant les vrais maquisards. Il n’a d’ailleurs pas hésité à en emprisonner un grand nombre », a ajouté Nordine Ait Hamouda. Ce dernier a révélé que c’est sur ordre de Houari Boumediene en personne que le nom de Amirouche a été supprimé du film « L’opium et le bâton », adapté du roman de Mouloud Mammeri.

Nordine Ait Hamouda a tenu le même genre de propos en évoquant l’Emir Abdelkader dont la traitrise, est démontrée par le fils du colonel Amirouche, avec des documents authentiques à l’appui. « Tous les auteurs français le qualifient d’ami de la France. Tout le monde sait que l’Emir Abdelkader s’est rendu à la France. Tous ses enfants, ses petits-enfants et sa veuve ont reçu des pensions de la part de l’Etat français. Lui-même a reçu la légion d’Honneur de la part de l’Etat français. Tout cela suffit amplement pour savoir que l’Emir Abdelkader est un traitre », a affirmé Nordine Ait Hamouda en rappelant que quand Cheikh Aheddad l’avait sollicité pour soutenir sa révolte contre l’envahisseur français, l’Emir Abdelkader n’avait pas hésité à le traiter de mécréant et à qualifier sa démarche de traitrise ! « Mon père aurait pu avoir la vie sauve juste en se rendant à l’armée française quand il était sur le point d’être tué, il ne l’a pas fait.

Si mon père s’était rendu, tous les soldats de la wilaya III se seraient rendus aussi. Ils se seraient dits : Si Amirouche s’est rendu, à quoi sert-il de rester au maquis ? Mais Amirouche a préféré mourir que de se rendre, contrairement à l’Emir Abdelkader », a ajouté Nordine Ait Hamouda.

Idir Tirourda

4 COMMENTAIRES

  1. Déclaration de l’émir : « En février 1861, Abdelkader répond en faisant part de sa joie « indicible » et de son désir de rejoindre la Maçonnerie. Le 18 juin 1864, il fut initié à la loge Les Pyramides, a l’orient d’Alexandrie. Il est reconnu membre actif de Henri IV et des Pyramides et il fait le serment de « de donner son pain et à verser son sang pour ses frères…. francs-maçons. ».
    Voilà ce qu’il déclare du soulèvement de Kabylie en 1871: « Je dénonce cette insurrection contre la justice, contre la volonté de Dieu et la mienne. Nous prions le tout puissant de punir les traîtres et de confondre les ennemis de la France ». Le « père de la nation algérienne » disent-ils.
    Sans commentaire !!!

  2. A la différence de ce que dit Ait Hamouda qui sont des vérités attestées par tous les historiens, les propos racistes du singe bengrina et de la coiffeuse naima salhi sont des propos diffamants tenus dans les cafés maures et les bistots arabes.
    Mais on constate que les propos d’Ait Hamouda ont été immédiatement suspendus par la chaîne raciste, tandis que les propos orduriers du singe et de la coiffeuse sont eux toujours disponibles et n’ont donné lieu à aucune plainte de l’état colonialiste et terroriste algérien.
    Si l’état colonialiste et terroriste algérien veut construire son états sur des mensonges et du .sable mouvant libre à lui, il s’écroulera plus vite
    Nous construirons notre état kabyle sur ses ruines !

    meme si l’algérie veut se bair sur le mensonde dge, on osant dire que l’émir abdel machin qui a vendu l’algérie et le pont

  3. j’ai sous les yeux un livre qui traite de la réddition d’abdelkader :
    voilà ce que disait abdelkader au moment de sa réddition:  » mes os sont vieux , répond trés emu.quant au reste de mon corps ,tu l’as rajeuni par tes bien faits . Quelque jour plus tard il déclare  » la politique loyal et généreuse est la seul qui convienne à une grande nation . Pour ce geste , Napoléon III le décore de la croix de guerre de la légion d’honneur et l’invite à Paris ,il le recoit affectueusement; sa pension passe à cent cinquante mille francs . En 1979 ,un rapport de la cour des comptes signalera que cette rente ,toujours versée au héritier d’Abdelkader s’éleve à un million. trois cent mille franc . déja à l’époque abdelkader traite les kabyle de mécréant ; c’est à dire cheik Haddad et Mokrani . Alors Kabyles réveillez – vous .Quand j’entend les kabyles dans le hirak criée des sloguent en arabes que je ne comprend pas bien ,et tant mieux ; c’est la ruine ; ils vont se faire avoir comme toujours ; il faut qu’il apprennent les leçons du passée . Azoul à tous les Kabyle debout .
    Ps : l’histoire recommence ben garnia insulte les Kabyles comme il l’a fait son menteur

    • Malheureusement ils n’apprendront rien de l’histoire, mais ils finiront quand meme cocus quand les islamistes prendront le pouvoir et les obligeront à se prosterner devant okba Mais ils ont déjà bien été préparé psychologiquement en criant des slogans en arabes et en hurlant comme des singes « allah akbar karim kaboul »..

      Quant à l’émir abdel machin pour aggraver son cas il était aussi membre d’une loge maçonnique. Et ces dire que c’est ces descendants des tribus bannuh hillel adorateurs de l’émir qui qualifient les Kabyles de « hizb frança » et de « chionichtes »…

      Vivement que la Kabylie soit indépendante pour remettre l’église au milieu du village comme disait les français ou le nez au milieu du visage

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici