Tichy : La conférence de Kader Houali empêchée par l’administration algérienne

0
Me Kader Houali
Me Kader Houali

KABYLIE (TAMURT) – Prévue ce samedi 19 juin au niveau du centre culturel Idir Achour de Baccaro, la conférence-débat que devait animer Kader Houali, à partir de 15h00, sur le thème : «Instrumentalisation de la justice : Quel impact sur les droits de l’homme en Kabylie », a été empêchée par les autorités algériennes. Celles-ci ont fait d’énormes pressions sur les organisateurs pour l’annuler.

« Le pouvoir récidive dans ses manœuvres et sa politique de musellement et de bâillonnement de la société. Une conférence qui devrait se tenir aujourd’hui, samedi 19/06/2021, à 15h, au centre culturel de Tichy, par maître Kader Houali autour du thème « instrumentalisation de la justice: quel impact sur les droits de l’homme en Kabylie? » a été empêchée », dénonce l’Association Asaki dans un court communiqué rendu public cet après-midi. Les rédacteurs de ce communiqué décrivent « un climat de terreur (qui) s’installe, ce qui augure des jours sombres à l’avenir ». Par ailleurs, tout en affirmant que Le café littéraire de Tichy « reste déterminé à continuer son combat pour l’éveil des consciences et la promotion de la culture », les animateurs de cette association culturelle appellent « les forces démocratiques, la société civile, d’une manière générale (…) à se concerter et à réagir face à cette montée de violence et de répression inédites ».

Le Me Soufiane Dekkal déclare dans le même sens: « Ainsi à moins d’une réaction forte de la part des forces justes, la Kabylie va vivre les pires moments de son histoire ». A noter que Me Kader Houali fait partie du Collectif des avocats engagés dans la défense des militants indépendantistes kabyles, qui subissent un acharnement judiciaire sans précédent.

Arezki Massi

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici