Tizi Wezzu : Bouaziz Aït Chebib placé en garde à vue

8
Bouaziz Ait Chebib
Bouaziz Ait Chebib

KABYLIE (TAMURT) – Le coordinateur national du mouvement souverainiste AKAL (Alliance pour une Kabylie Libre), Bouaziz Aït Chebib, a été placé, ce dimanche 20 juin, en garde à vue au niveau de la section de recherche de la gendarmerie de Tizi Wezzu, où il s’est rendu, dans la matinée, suite à sa convocation par ce même corps, a indiqué Me Kader Houali, cité par la cellule de communication de ce mouvement.

Pour rappel, un convoi de la gendarmerie algérienne s’est déplacé à Akbil, le village de ce responsable politique kabyle, le 18 juin dernier, pour lui remettre sa convocation. Bouaziz Aït Chebib s’est rendu, ce dimanche, vers 10h, à la brigade de gendarmerie, selon des responsables du mouvement AKAL. Sa famille et les membres de son mouvement sont restés pendant plusieurs heures sans aucune nouvelle de lui. Tard, dans l’après-midi, l’avocat Kader Houali a été informé que ce leader souverainiste kabyle est placé en garde à vue, sans plus de détails.

Par ailleurs, d’autres militants indépendantistes ont été arrêtés récemment par les services de sécurité algériens, et leurs proches restent sans nouvelles d’eux. Il s’agit de Belaid Amarkhodja, du village Ait Abdelmoumène (Iwadiyen), interpellé le 16 juin dernier par des éléments de la BRI à cause de son engagement en faveur de l’indépendance de la Kabylie.

Pour sa part, le militant Taleb Elhadi, du même village, a été kidnappé, le vendredi 18 juin, à 5 heures du matin, chez lui par des gendarmes encagoulés. Le maître Kader Houali n’a pas pu obtenir, où ce militant indépendantiste a été détenu. Ces pratiques staliniennes renseignent sur la nature coloniale du pouvoir algérien.

Arezki Massi

Mise à  jour 17h: La gendarmerie algérienne vient d’opérer, ce lundi 21 juin, une perquisition au domicile du militant souverainiste Bouaziz Aït Chebib.

8 COMMENTAIRES

  1. C’est le retour des brigands et des béni hillals.
    La gendarmerie et les services de police se comportent comme des milices.
    Leurs présences en Kabylie n’est pas légitime car la population Kabyle ne se reconnaît pas dans les institutions algériennes pour lesquelles aucun citoyen n’a voté .
    Toutes les arrestations sont illégales vis à vis du droit international.
    Par conséquent le citoyen est dans son droit de se défendre par tout les moyens mais attention sans violence car c’est le but recherché par ce pouvoir illégitime.
    Leurs libérations immédiate et inconditionnelle est obligatoire.
    Honte à ce pouvoir qui s’attaque à des hommes sages et pacifistes qui mènent des combats justes et noble à l’image de nos grands hommes.

  2. il est kidnappé et en garde à vue au cœur de la Kabylie! ils ont encerclé tout son village pour l’arrêter alors qu’il n’était même pas en fuite…cela veut dire qu’ils nous ont déclaré la guerre au sens propre du mot!
    La Kabylie doit réagir fermement et radicalement, ça suffit.
    à bas le pouvoir colonial et criminel algérien.

  3. Mon message est adressée aux autorités algériennes , Je condamne vivement cette répressions brutalement exercée par les autorités algériennes sur les peuples amazighs ,et je demande à ce que les autorités algériennes cessent ces pratiques racistes et haineuses envers les peuples amazighs d’Afrique du Nord et je demande à ce que tous les détenus d’opinions politique soient libérés immédiatement et sans aucun conditions , aussi je demande que les autorités algériennes retiremt le (GIA ,Gendarmerie Intégristes Algériennes ) dans toutes la Kabylie , et la faire remplacer par des agents de la paix.

    Veuillez faire suivre lettre par lettre cette feuilles de route .

    Merci pour votre compréhension

    Signature : The Eagle

  4. azul,
    À ce stade, on devrait mettre tous les Algériens en garde à vue…et l’affaire est classée

    Aussi,
    Tous les Algériens sont amazighs veut …veut pas…l’histoire le dit que ce soit en entier ou moitié – moitié …

  5. Aujourd’hui plus que jamais TAJEMAAT uniquement tajemaat doivent toutes se réunir et répondre fermement au pouvoir avec des actions sérieuses :
    1 – Boycotte totale des écoles
    2 – Fermeture des mosquées ou alors les transformer aux hôpitaux
    3 – Boycottez toutes leurs institutions
    4 – cessez de payer les impôts
    5 – Voter MAK
    6 – Inscrire partout (La kabylie n’avait pas voté donc elle est indépendante vis à vis des lois des nations unies.

    • Azul . Bonjour. Cela fait des années que je l’écris sur tous les sites , c’est à croire que les Kabyles lisent ou s’informent auprès de sources bien particulières . Comme tu l’a bien explicité , il suffit d’une grève générale de toute la Kabylie ou d’un boycott de l’école , c’est fini . le pouvoir va céder comme en 80.

  6. L’Algérie arabe en manque flagrant de légitimation politique a grand besoin de faire glisser le conflit du politique, où il est perdant depuis 62, à celle de « l’ordre public », unique utilité de « l’Etat » permettre d’opérer dans la discrétionnalité.
    Solidarité aux hommes libres qui ne peuvent être hotages d’un « Etat » moyenâgeux dont le peuple est solidaire de sa classe politique qui a toujours appelé au Boycott. Paradoxalement plus la Kabylie gagne plus le recours à la force tente de tétaniser les leaders dont la force repose sur l’adhésion solide aux valeurs ancestrales. On ne met un peuple en prison que quand il adhére aux valeurs de l’occupant, c’est à dire sans sa propre complicité. La Kabylie a définitivement rompu le lien de sa soumission, culturelle politique et symbolique.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici