Tizi Ouzou : Mohand-Amokrane Tighilt n’est plus

0
Mohand-Amokrane Tighilt
Mohand-Amokrane Tighilt

KABYLIE (TAMURT) – La famille journalistique de Tizi Ouzou et de toute la Kabylie est en deuil suite au décès de l’un de ses meilleurs membres : Mohand-Amokrane Tighilt.

Quelle triste nouvelle ! Tombée telle un couperet, l’information a bouleversé toutes les personnes ayant connu le regretté Mohand-Amokrane Tighilt. Il avait 69 ans. Hospitalisé depuis quelques jours au centre hospitalo-universitaire Nedir-Mohamed de Tizi Ouzou, après avoir contracté le coronavirus, Mohand-Amokrane Tighilt a fini par tirer sa révérence. Il est décédé hier. Non seulement Mohand Amokrane Tighilt était un journaliste engagés mais il n’a jamais cessé de se battre pacifiquement pour la démocratie et l’amazighité. Il a mis sa plume au service de ses convictions politiques. Il a écrit dans plusieurs journaux indépendants dont « Le pays-Tamurt ». Depuis les années 90, Mohand Amokrane Tighilt a aussi écrit de nombreux livres et des romans.

Mohand-Amokrane Tighilt était extrêmement estimé pour ses qualités humaines, sa bonté, son humilité et sa gentillesse extrême. Le vide qu’il laisse dans le monde de la presse, celui de la littérature et celui de la mouvance démocratique sera impossible à combler.

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici