Vgayet : Rassemblement populaire pour exiger la libération des détenus

3
Liberation des détenus
Liberation des détenus

VGAYET (TAMURT) – Prévu initialement au niveau de la place de la liberté de la presse Saïd Mekbel, le rassemblement auquel a appelé le Front populaire contre la répression a finalement eu lieu à la cité CNS de Vgayet ville. Et pour cause, la placette Saïd Mekbel a été investie dés le milieu de la journée du jeudi 24 juin 2021 par un impressionnant dispositif policier.

Pour éviter tout affrontement ou dérapage, les initiateurs de l’action ont décidé de tenir leur rassemblement à la cité CNS. D’ailleurs, cette cité est toute proche de la placette Saïd Mekbel. Ainsi, des dizaines de personnes, entre militants politiques, leaders associatifs et citoyens anonymes, ont répondu à l’appel du Front populaire contre la répression, en prenant part à ce rassemblement. « Libérez les détenus d’opinion et politiques », « L’opinion n’est pas un crime », « Liberté d’expression », « Halte à l’arbitraire » Halte aux intimidations », « Tilleli I Mahvas nerray », « Halte à la dictature », « Halte la répression », peut-on lire sur des pancartes brandies par les participants à ce rassemblement, tout en exigeant la libération immédiate et inconditionnelle de tous les détenus politiques et d’opinion. Cette première action du Front populaire contre la répression, en drainant autant de monde, a été, de l’avis de tous, une réussite.

Des actions similaires, promet-on, seront organisées dans les prochains jours, et ce aux quatre coins de la wilaya de Vgayet. Les animateurs du Front comptent maintenir la pression sur le pouvoir algérien et l’obliger à lâcher du lest et cesser sa campagne de répression. Une répression qui n’épargne désormais personne. Les kabyles, connus pour être des militants pacifiques depuis la nuit des temps, subissent ces jours-ci une répression impitoyable. Le pouvoir algérien entend museler toutes les voix discordantes pour se maintenir, quitte à jeter en prison un Bouaâziz At Chebib, le Gandhi kabyle.

Dalil Imaxlufen

3 COMMENTAIRES

  1. Exigeons la libération immédiate et sans condition de tous les prisonniers :
    – politiques
    – de conscience
    – de pensée
    – d’opinion
    – d’expression
    – d’obédience kabyle
    – de foi et de confession chrétienne
    – porteurs du drapeau amazigh
    – d’opposition au système tyrannique arabo-islamiste
    – démocrates
    – laïques
    – kabylistes
    – défenseurs des libertés collectives et individuelles

  2. C’est toute la Kabylie qui est avec vous. Solidaritè aux détenus par le régime conquérant. Nous refusons individuellement et coralement tout lien direct ou indirectement avec l’arabisme, soit il démocratique. L’Algérie arabe ne nous représenterait jamais, ni par les pressions ni par la ruse

  3. Azul felawen a lakvayel mara. Waklagh Rabi fellassen I3dhawen ntudharth, atissengar Rabi mara snouthni stha3lemt nsen. Telleli ithakvaylith

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici