Culture : Khadidja Hamsi n’est plus

2
Khadidja Hamsi
Khadidja Hamsi

KABYLIE (TAMURT) – La Kabylie est en deuil. La diva Khadidja Hamsi est décédée ce jeudi. Soeur aînée de la chanteuse Baya et du peintre Boubekeur, la défunte était considérée par d’aucuns comme « une gardienne du temple culturel ancestral kabyle ».

Elle s’est notamment fait connaître par ses chants puisés du répertoire kabyle ancien. Elle était aussi cette voix envoûtante dans le film  » les rameaux de feu » du réalisateur Mohamed Ifticene et du documentaire retraçant la vie et l’oeuvre de l’un de ses nombreux amis artistes Mohamed Issiakhem. Khadidja Hamsi était aussi une complice du grand écrivain Kateb Yacine et du monument de la chanson kabyle Chérif Kheddam. Ce dernier l’a même qualifiée de « diva ».

La défunte est originaire d’At Waghlis, Bgayet. Elle laisse derrière elle trois filles éplorées, qui vivent à l’étranger et qui n’ont pas pu l’accompagner dans son dernier voyage ainsi qu’une Kabylie en deuil.

Dalil Imaxlufen

2 COMMENTAIRES

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici