Tizi-Ouzou: Raconte-Arts revient

0
festival raconte-arts
festival raconte-arts

KABYLIE (TAMURT) – Le festival culturel pluridisciplinaire, Raconte-Arts, qui se tient chaque année dans le département de Tizi Ouzou, et qui n’a pas pu avoir lieu en 2020 à cause de la pandémie de la covid-19, se tiendra bel et bien cet été, ont confirmé les organisateurs.

Ainsi, précise la ligue des arts dramatiques et cinématographiques de Tizi Ouzou, qui organise cet événement, le festival Raconte-Arts est de retour. Après son annulation en 2020 pour cause de Covid-19, il élira finalement domicile à Ait Ouabane entre le 13 et 20 août. Les organisateurs ont précisé que ce changement du lieu de la tenue de Raconte-Arts a été engendré par le désistement d’Ait Aissi qui devait l’accueillir pour cette année. Le choix des organisateurs s’est porté sur Ait Ouabane. « Il faut se souvenir que ce village a déjà reçu le festival en 2017 et qu’il a montré une capacité d’organisation hors norme », rappellent les organisateurs de Raconte-Arts. Toutefois, ajoutent-ils, la tenue du festival est assujettie à l’évolution de la situation sanitaire.

L’assemblée générale du village d’Ait ouabane a accepté le principe de l’accueillir une seconde fois, sous réserve d’une évolution positive de la situation sanitaire. « Nous resterons, en étroite collaboration avec le comité de village, très vigilant et à l’écoute du corps médical que nous ne cesserons de consulter régulièrement », indiquent les initiateurs du festival avant d’enchainer : il faut rapidement établir notre programme et ouvrir les inscriptions pour arrêter la liste des participants ; dans les jours qui viennent, un lien d’inscription sera publié sur notre page facebook.

Il faut noter que la reprise après deux années d’interruption, ne sera pas une sinécure. « Elle sera difficile mais pas impossible si tout le monde y met du sien. : les organisateurs leur rigueur, les villageois leur engagement, les participants leur sérieux et le public qui doit faire preuve de respect pour le village. Pour le reste, n’ayez crainte, la magie de Raconte-Arts va encore opérer », conclut-on.

Tarik Haddouche

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici