Boukherroub lauréat du Prix Rachid-Alliche

1
Rachid Boukherroub
Rachid Boukherroub

KABYLIE (TAMURT) – L’écrivain Rachid Boukherroub, auteur de plusieurs livres, est le nouveau lauréat de l’année 2021, du Prix Rachid-Alliche du meilleur roman en langue kabyle qu’attribue la Fondation Tiregwa du Canada.

Pour la septième édition du prix littéraire Rachid-Alliche du meilleur roman en langue kabyle, le choix du jury a été donc l’écrivain Rachid Boukherroub, auteur de trois romans en langue tamazight. Le gagnant du prix Rachid Alliche 2071/2021 revient à l’écrivain Rachid Boukherroub pour son roman « Akken i wen-yehwa semmit-as », édité aux éditions « El-Amel » de Tizi Ouzou. Il faut rappeler que Rachid Boukherroub a été le premier écrivain amazighophone, à avoir décroché le prix du premier roman Assia Djebar en langue amazighe pour son livre intitulé « Tislit n ughanim » (La poupée en roseau) lors du Salon du livre d’Alger en 2015.

Originaire de Boudjima, Rachid Boukherroub est directeur de lycée après avoir été professeur de philosophie durant 17 ans. Il a commencé sa carrière de romancier en 2015 avec « Tislit n ughanim ». Son deuxième roman, intitulé « Bab n wa ad yekkes wa » a été édité en 2017. Son dernier livre « Akken i wen-yehwa semmit-as » est inspiré directement de ce que Rachid Boukherroub a vécu ou de ce qu’il a vu de ses propres yeux dans les villages de Kabylie où il a passé son enfance et toute sa vie. Concernant le prix de la meilleure nouvelle, la première lauréate est Thiziri Taib, avec sa nouvelle « Iṭij yebɣa ad t-yečč wayyur », le deuxième est Mohammed Arezki Bouam, avec sa nouvelle « Tinna nniḍen » et la troisième est Katia Touat, avec sa nouvelle « Tacallamt ».

Pour le prix Taos Amrouche de la meilleure littérature Jeunesse, les gagnants sont Titem Brachemi, Hamid Bilek et Fahim Messaoudene. Le prix de la bande dessinée est revenu à Kamel Bentaha.

Tarik Haddouche

1 COMMENTAIRE

  1. C’est très encourageant de voir autant de création en langue kabyle
    Ca prouve que notre langue est vivante, de plus en plus vivante, plus que jamais vivante

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici