Rencontre entre indépendantistes: Ferhat Mehenni et Lyazid Abid

3
Ferhat Mehenni et Lyazid Abid
Ferhat Mehenni et Lyazid Abid

PARIS (TAMURT) – Les indépendantistes kabyles, Ferhat Mehenni (MAK-Anavad) et Lyazid Abid (URK), se sont rencontrés, ce jeudi 29 juillet, à Paris. Les deux leaders indépendantistes, amis de longue date, ont évoqué plusieurs sujets liés à l’actualité nationale kabyle, tout en abordant aussi des questions internationales. La coopération entre les deux mouvements indépendantistes était également au cœur des discussions entre ces deux responsables politiques.

Qualifiée de « fructueuse » par les deux parties, cette rencontre intervient dans un contexte marqué par une dégradation inquiétante de la situation sanitaire en Kabylie. D’ailleurs, le président de l’Anavad, Ferhat Mehenni, a demandé, hier, dans un courrier envoyé à l’ONU et à l’OMS, « la mise sous cloche sanitaire internationale de la Kabylie ». Les deux leaders indépendantistes ont décidé d’unir leurs actions pour venir en aide au peuple kabyle en cette période de crise sanitaire. L’Aza-Rouge s’est engagé dans ce sens à apporter sa contribution financière à chacune des collectes de fonds lancées en Kabylie.

Par ailleurs, Ferhat Mehenni et Lyazid Abid ont longuement échangé sur la répression féroce qui s’abat sur les indépendantistes kabyles, tout en réitérant leur « soutien indéfectible aux détenus et à leurs familles ». L’appui officiel du Maroc au droit à l’autodétermination du peuple kabyle a été également évoqué par les deux militants indépendantistes. Ceux-ci considèrent cette reconnaissance marocaine comme étant « une victoire de la diplomatie kabyle ».

Ferhat Mehenni et Lyazid Abid ont réaffirmé l’engagement commun de leurs mouvements indépendantistes à continuer la lutte sur les voies légales et pacifiques, en s’appuyant sur le droit international, pour parvenir à l’autodétermination du peuple kabyle. « Une délégation de l’URK rencontrera très prochainement celle du MAK pour sceller la coopération entre nos deux mouvements indépendantistes », a-t-on appris du porte-parole de l’URK.

Arezki Massi

3 COMMENTAIRES

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici