Pénurie d’oxygène à Vgayet: des investisseurs volent au secours des hôpitaux

1
Centrale à oxygene
Centrale à oxygene

KABYLIE (TAMURT) – L’oxygène est devenu ces jours-ci une denrée rare dans les hôpitaux de Bgayet. Quotidiennement des dizaines de personnes contaminées par le Covid-19 décèdent en raison de ruptures intempestives d’oxygène dans les structures de santé de la région. Une situation critique, mettant à nu un système de santé malade. En l’absence d’une quelconque autorité publique, des opérateurs économiques de la région ont pris l’initiative de doter quelques hôpitaux de générateurs d’oxygène.

Ce jeudi 29 juillet 2021, l’association des opérateurs économiques d’Akbou a décidé d’acquérir pas moins de 1000 concentrateurs d’oxygène de 10 litres au profit des hôpitaux de Vgayet. « L’acheminement de ces concentrateurs d’oxygène se fera à partir de la Chine vers Alger, avant leur distribution au profit de toutes les structures de santé de Vgayet »a fait savoir Salim Amra, président de l’association des opérateurs économiques d’Akbou au micro de Radio Soummam, soulignant que ce type de matériel est par trop demandé ces derniers temps en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 à l’échelle de la planète. Cette même association, rappelons-le, a doté dernièrement l’hôpital d’Akbou d’un générateur d’oxygène. De son coté, le patron de la laiterie Soummam, Lounis Hamitouche, s’est dit « prêt à financer l’acquisition de dix générateurs d’oxygène médical au profit de divers établissements publics hospitaliers (…) ».

La générosité du patron de la laiterie Soummam n’a pas de frontières, car, a-t-il souligné, ces générateurs d’oxygène seront acquis et mis à la disposition de tout « organisme de la santé, public ou privé, qui manque de moyens financiers pour concrétiser cette opération », et ce à travers le territoire de l’Algérie. La Kabylie avait déjà sauvé des millions d’Algériens au 19e siècle… de la famine.

Dalil Imaxlufen

1 COMMENTAIRE

  1. Contentez-vous d’essayer de sauver la Kabylie, Mr Hamitouche. l’Algérie n’a jamais essayé de sauver quoi que ce soit de la Kabylie, tamurt-ik, au contraire elle a toujours essayé de l’achever.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici