Kabylie — Le barrage de Tichy-Haf (Béjaïa) presque à sec!

2
Le barrage hydraulique de Ticy-Haf
Le barrage hydraulique de Ticy-Haf

TICHY (TAMURT) – Les habitants des communes alimentées en eau potable à partir du barrage de Tichy-Haf sont invités à « rationnaliser leur consommation d’eau et éviter son gaspillage». Et pour cause, le barrage de Tichy-Haf qui alimente la majorité des municipalités de Vgayet est presque à sec !

D’une capacité de stockage de plus de 80 millions de M3, les réserves actuelles d’eau de ce barrage ne dépassent pas les 15 millions de M3. Un état de fait qui a poussé les responsables du secteur à réduire de presque 50% le volume de distribution d’eau pour les communes alimentées à partir de cet ouvrage hydraulique, notamment dans les municipalités de Vgayet, Oued-Ghir, Amizour, Ouzellaguen et Amalou. Dans ces régions, le volume d’eau distribué a été revu à la baisse de presque 50%.

Ainsi, au lieu de 120 000 M3/J, le barrage ne fournit que 66 000 M3/J, et ce depuis maintenant plus d’une semaine. D’où des perturbations récurrentes dans la distribution de l’eau de robinet dans les municipalités situées sur le couloir de la Soummam, d’Akbou jusqu’à Vgayet. Les réserves actuelles d’eau du barrage de Tichy-Haf couvriront les besoins des ménages jusqu’au mois de novembre 2021. Au-delà de cette date, toutes les municipalités de Vgayet seront mises au ‘’régime sec’’.

Avec la baisse du niveau du barrage de Tichy-Haf, des dizaines de forages ont été remis en services ces jours-ci. C’est le cas du forage d’Oued-Ghir qui a été remis en service samedi dernier. « Nous avons pu compenser le déficit enregistré dans sept communes, dont Akbou, Sidi Aïch et El-Kseur, grâce à la remise en service d’une vingtaine de forages. En fait, nous avons pu récupérer environ 15 000 m3/j »a-t-on fait savoir, ajoutant que plusieurs opérations de captages de sources naturelles ont été lancées.

Il est à signaler que les communes situées à l’est de Vgayet sont alimentées à partir de la source bleue (Lɛenser Azegzaw).

Dalil Imaxlufen

2 COMMENTAIRES

  1. Mais il me semblait qu’il y’avait d’autres wilayas alimentées à partir de ce barrage, comme SETIF et dans une moindre mesure Constantine. A t on diminué également les transferts vers ces wilayas ???

  2. Il y’a d’autres barrages dans toute la kabylie, qui étaient et toujours détournés pour aller alimenter les piscines d’Alger et du sud algérien, pour la baignade des 🐫. Ainsi, la kabylie est condamnée à souffrir de soif. Celà fait longtemps, qu’on avait envie de le dynamiter,rendre le flux à nos fleuves et rivières d’entant.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici