Alerte : Le militant Abdennour Abdesselam arrêté et son domicile perquisitionné

3
Abdennour Abdesselam
Abdennour Abdesselam

TIZI WEZZU (TAMURT) – Des agents de la Brigade de Recherche et d’Intervention (BRI) ont interpellé, dans l’après-midi de ce 13 septembre, le militant et chercheur kabyle Abdennour Abdesselam. Son domicile a été perquisitionné.

La répression contre les militants kabyles a atteint son paroxysme. Et, ce ne sont pas uniquement les indépendantistes qui sont dans le collimateur du régime algérien. Tout kabyle qui prône un projet de société contraire au jacobinisme d’Alger devient une cible privilégiée de la junte militaire. Ce lundi, c’est au tour de l’écrivain et chercheur de la cause amazighe, Abdennour Abdessalem, d’être arrêté par les forces de la BRI. C’est ce que vient d’annocer le Comité National de Libération des Détenus (CNLD), qui recense les militants interpellés par la police algérienne en Kabylie et en Algérie. Pour l’heure, aucune information n’a été communiquée, ni sur l’endroit où il se trouve ni sur les raisons de son arrestation. Dernièrement, ce chercheur en langue kabyle a publié une contribution sur sa page Facebook où il donne sa vision des élections locales auxquelles a appelé le régime algérien pour le 27 novembre prochain. Il appelle à la réappropriation de la gestion de la cité par à « une organisation ancestrale », car, pour lui, les partis politiques ont démontré leur « lamentable faillite ». « Chaque Arch devant représenter une APC en soit en proposant par désignation directe et selon les compétences et la sagesse de chacun sur une seule liste commune et unitaire.

Ainsi la gestion des localités sera réappropriée et bien mieux menée et contrôlée car dans un Arch tout le monde connait tout le monde de même que les besoins. Au risque de me répéter depuis fort longtemps : se réapproprier les affaires locales et de proximités directement par les citoyens à travers l’organisation ancestrale est une urgence vitale, absolue et me semble-t-il la meilleure décision à prendre. Ainsi nos APC seront gérées directement dans la collégialité par soi-même, pour soi-même dans l’intérêt commun. Les modalités techniques seront retenues et débattues par les membres désignés.

Qui mieux que les citoyens directs issus de la société civile directe peuvent réellement anticiper sur ce qui peut advenir comme nouvelles catastrophes ? C’est la concrétisation du concept de la gestion par la société elle-même et pour elle-même ! », a expliqué Dda Abdennour. Il est fort possible que l’arrestation de ce militant kabyle de longue date soit liée à cette publication.

Arezki Massi

3 COMMENTAIRES

  1. Azul.

    Là, on a vraiment atteint l’insupportable. Mais rien d’étonnant, non plus. Comme toujours, gardons notre calme et analysons les choses, la tête froide, avec raison et non pas avec passion. La raison est de mise si on ne veut pas commettre des erreurs irréparable, dans le feu de la passion.

    a quoi assiste-ton exactement? Le régime veut organiser une élection locale (municipale), pour laver l’affront des 3 zéro-votes de Kabylie : Score final : Kabylie 3, pouvoir d’Alger 0.

    Donc, je disais, par le biais des élections municipales programmées pour le 27 novembre prochain, le Régime d’Alger s’est dit que « puisqu’il s’agit d’une élection locale, les citoyens de Kabylie vont jouer le jeu. Il s’agit de désigner des personnes qu’ils connaissent, pour s’occuper de leur quotidien. Ce faisant, il y aura une participation appréciable et le score de 3 à 0 sera oublié, effacé de l’Histoire. » Car, comme à son habitude, le Régime d’Alger excelle, mieux que personne dans l’art de falsifier l’Histoire.

    Enfin, bref! !je ne vais vous faire un dessin. Le Pouvoir mafieux peut compter déjà sur le FFS (son « patron » issu du DRS) a donné le ton : La MAK est l’ennemi. Signifiant par là « Toute personne opposée à la prochaine élection est de fait militante du MAK ». Il peut aussi compter, dans une moindre mesure, sur le PT… Reste le RCD? Je ne lis pas dans le marc de café, mais je pense que le RCD n’a pas vraiment le choix. Il doit participer sinon, tous ses dirigeants et cadres seront pourchassés, comme le sont aujourd’hui tous les militants ou sympathisants du MAK et tous les souverainistes, et même juste des Kabyles qui ont une vision différente de celle du Régime.

    Bon courage a Dda Abdennur! Par ton emprisonnement, le Régime vient de te désigner comme un de nos héros. une de nos plus grande fiertés!

    Win yettnaghen ghef tidet yessawad’.

    UCCEN

  2. Les Kabyles lâchent et traîtres qui au lieu de soutenir le MAK et les mouvements souverainistes qui depuis longtemps ont fait la bonne analyse de la nature profonde de l’état colonial algérien et qui eux prônent la seule solution qui vaille et qui au lieu de s’en prendre à ce régime terroriste ont préféré vomir leur biles contre le MAK, croyant ainsi sauver leur peau seront ceux qui subiront les pires conséquences, car les militant du MAK eux au moins étaient conscients du danger et du risque qu’ils prenaient en s’attaquant à ce régime criminel alors que ces Kabyles naïfs ont toujours refusé de voir la réalité et le danger qui a toujours guetté la Kabylie permettant a ce régime de préparer tranquille la guerre qu’il est en train de mener contre le peuple kabyle
    Ou sont vos hawa hawa? Où sont vos frères algériens pour dénoncer ces arrestations arbitraires et ignobles qui ne respectent aucune convention internationale après avoir mis le feu et brulé vif des centaines de Kabyles ?

    On voit bien que ceux qui sont dans le collimateur de ce régime criminel ce n’est pas le MAK mais tous les Kabyles sans exceptions et toute la Kabylie qu’on veut brûler.

    Autant je n’en veux pas à l’algérie coloniale de nous traiter comme des colonisés, car c’est leur rôle et leur ambition depuis la création de ce faux pays appelé algérie et notre role est de nous défendre contre leur agression. Autant je ne pardonnerais jamais à ces traîtres de kabyles arabo islamisés et de lâches qui au lieu de se la fermer par ce que manquant de courage ont préféreé taper sur leur prétendus frères qu’ils n’ont jamais été pour plaire à leur maitres croyant ainsi sauver leur tête

    Une Kabylie unie derrière le seul projet qui est celui de sa décolonisation n’aurait jamais subit autant de violence de la part de régime qui se croit tout permis parce que certains kabyles lui ont donné un permis de tuer.

    Mais la roue finie toujours par tourner et tout ou tard, les colons sont chassés et comme toujours les traîtres finissent les grands perdants dans l’histoire qui non seulement perdront leur honneur mais perdront la guerre! Il suffit de voir comment on fini les ouyehya, sellal ou haddad…

  3. C’est aussi ma proposition. Un passage en prison est le hiatus qui touche tout cadre qui refuse le féodalisme panislamique qui lie, en subordonnés aux partis, lesquels à leur tour doivent obéir au parloir arabe qui est sous l’ épée de Damocles de la charia. L’ école/ mosquée fait le reste. Un cercle infernal qui garantit le contrôle par la misère sociale et culturelle. L’État qui impose une identité importée du Caire par boumediene ce qu’il imposera par les armes et ses  » scrutins  » à 99,99% de oui!
    Moralité, le sous développement est une nécessité vitale pour le régime et ses membres qui s’ enrichissent de l’ importation des graines, puis sur les farines blanches puis sur les médicaments contre le diabète provoqué par la mal nutrtion. De même le recours à l’ islamisme qui fait faire des enfants par douzaines participe dans cette stratégie de l’ oppression, qui doit nourrir autant d’ enfants est facilement » comptable « , le chantage économique rend facile la tâche aux dictateurs. Un dicton qui unit les deux régimes marocains et algériens est dans la devise suivante, citée par Hassan 2 et un des ministres algériens 20 durant, elle dit tout sur le cynisme arabe: « Traite le peuple comme un chien il te suivra » .

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici