Alger : L’affaire du militant Djamel Ikni programmée pour le 15 septembre

2
Djamel Ikni
Djamel Ikni

TAMAZGHA (TAMURT) – La chambre d’accusation près le tribunal de Sidi Mhammed (Alger) statuera, ce mercredi 15 septembre, sur la libération ou le maintien en détention du militant kabyle Djamel Ikni, après que ses avocats aient fait appel de la décision de son placement sous mandat de dépôt.

Selon Maître Mourad Zenati, avocat au barreau de Vgayet, la chambre d’accusation du tribunal Sidi Mhammed, à Alger, examinera, mercredi prochain, l’appel introduit par les avocats, qui se sont constitués en collectif, pour assurer la défense de Djamel Ikni. Il s’agit de statuer sur la demande d’annulation de la décision du parquet de le placer sous mandat de dépôt à la prison de Koléa, le 02 septembre dernier. Pour rappel, Djamel Ikni a été interpellé, le 30 août, près de son domicile, par les éléments de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI). Il a été auditionné par les éléments de la Police judiciaire relevant du commissariat central de Vgayet, avant d’être placé en garde à vue. Il a été ensuite transféré à Alger pour être jugé au tribunal de Sidi Mhammed.

Ce militant pacifiste et humaniste, ami du Café Littéraire de Tichy, est poursuivi pour ses publications sur les réseaux sociaux, dont la dernière était un appel à un rassemblement citoyen qui devait se tenir, dans l’après-midi du lundi 30 août, à la place Katia-Bengana, en vue d’exiger la libération de la coprésidente du Congrès Mondial Amazigh (CMA), Kamira Naït Sid, et des centaines d’autres détenus d’opinion innocents qui croupissent dans les prisons algériennes.

Arezki Massi

2 COMMENTAIRES

  1. Le hic c’est que si les kabyles sont majoritairement devenus musulmans, alors ils se sont bien fait avoir, car la religion c’est le ciment des civilisations, et donc l’islam c’est le ciment de la civilisation arabo-musulmane. Dommage pour les kabyles. Cette religion est un instrument de conquête territoriale.

  2. Depuis 60 ans ce régime n’a eu qu’un seul ennemi , les Kabyles, les seuls dans ce pays à avoir conserver la mémoire et la fierté de leur origine berbère malgré la succession des envahisseurs.Toute la politique de ce système corrompu et aliéné par les colonisateurs , n’a eu depuis et avec des moyens colossaux, pour seule vocation que la négation de l’amazighité en Algérie et tenter de nous diviser pour régner sur un peuple totalement zombifié. Mais il y a loin de la coupe aux lèvres!

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici