JSK : Le pire évité de justesse

2
Chérif Mellal
Chérif Mellal

KABYLIE (TAMURT) – Le pire a été évité de justesse hier à Tizi Ouzou quand l’équipe de Yazid Yarichen, président de la direction parallèle de la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK) s’est rendu au siège du club pour expulser le président Cherif Mellal et son staff.

La situation était électrique tout au long de la présence de Yazid Yarichène sur place. Il aurait fallu de peu pour que ça en arrive aux mains. Des échanges verbaux des plus virulents ont été constatés sur place. Cherif Mellal a refusé catégoriquement de remettre les clés du siège de la JSK à Yazid Yarichene qui prétend être le nouveau président légitime de la JSK. Cherif Mellal a expliqué que la seule chose qui peut le convaincre à remettre les clés du siège à Yazid Yarichene, c’est que ce dernier se présente avec une décision de justice qui stipule l’expulsion du président Cherif Mellal et de son équipe. Il a fallu une présence renforcée des services de sécurité pour que la situation ne dégénère pas. Car les deux directions étaient accompagnées de dizaines de supporters qui avaient la colère à fleur de peau.

La JSK se retrouve dans une situation regrettable. Il s’agit de deux directions parallèles qui se battent pour avoir la main sur la gestion du club. Ce matin, le siège de la JSK était fermé. Des dizaines de policiers se trouvaient devant la porte d’entrée dudit siège ainsi que plusieurs supporters des deux clans. Le climat était toujours tendu.

Juba Gacemi

2 COMMENTAIRES

  1. Cette serie televisuelle oh feuilleton de la jsk sert juste a faire oublier les autres crimes que le pouvoir3 continue a perpetuer en kabylie comme les incendies criminelles avec 250 personnes brulaient vive, plus de arrestations de masse, apauvrissement general de la population…..r k c.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici