Grève générale en soutien à Djamel Ikni : Adhésion totale de la population d’Aokas

1
Djamel Ikni
Djamel Ikni

VGAYET (TAMURT) – La ville d’Aokas s’est transformée, hier, en « ville morte ». Le mot d’ordre d’une grève générale lancé par un collectif citoyen de la région en guise de soutien au détenu d’opinion Djamel Ikni a été massivement suivi par la population de cette ville côtière, sise à 25 km environ à l’est de la ville de Vgayet.

La population d’Aokas est déterminée à maintenir la mobilisation forte jusqu’à la libération de l’enfant de la région Djamel Ikni, arbitrairement incarcéré à la prison de Koléa, et de tous les détenus d’opinion. Hier, une grève générale a été observée par les habitants de la région pour exprimer leur soutien total à Djamel. Tous les commerces ont baissé rideau et toutes les activités ont été gelées. Ils espéraient ainsi obtenir la libération « du militant des causes justes », Djamel Ikni. Le même jour, la chambre d’accusation près la Cour d’Alger devait statuer sur l’appel introduit par ses avocats pour demander l’annulation du mandat de dépôt prononcé à son encontre le 02 septembre dernier.

Cette grève générale en appellera certainement d’autres actions de protestation pour mettre fin à la répression sauvage qui s’abat sur toute la Kabylie. Justement, des voix s’élèvent ces jours-ci un peu partout en Kabylie pour appeler à l’organisation d’actions de protestation contre cette répression sans précédent visant le peuple kabyle et dont des pratiques maffieuses, tel que le kidnapping, sont employés en violation des lois les plus élémentaires.

Arezki Massi

1 COMMENTAIRE

  1. Ils en arrêtent quelques uns mais la plupart des Kabyles pensent comme Djamel Ikni, et chaque fois qu’ils incarcèrent un des nôtres ils croient nous affaiblir, mais c’est tout le contraire! Leur haine ne fait qu’alimenter notre résistance! D’ailleurs toute l’Algérie a la nausée rien que de voir les sbire du régime s’agiter en tous sens comme des malades mentaux dans leur camisole de force ! Quand les colons commencent à taper sur tout ce qui bouge, c’est que leur fin est proche!

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici