Abdennour Abdesselam incarcéré à Koléa

7
Abdennour Abdesselam
Abdennour Abdesselam

TAMAZGHA (TAMURT) – Plusieurs militants kabyles, arrêtés, il y a quelques jours, ont été mis sous mandat de dépôt hier, jeudi après avoir été auditionné au tribunal de Sidi Mhamed à Alger. L’un de ces militants n’est autre que le célèbre militant de la cause berbère, écrivain et membre fondateur du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie Abdennour Abdesselam.

Abdennour Abdesselam a été membre fondateur du MAK, fondé en 2001, qu’il a quitté quelques temps plus tard. Il a été de tout temps un acteur de premier plan du combat identitaire amazigh et il avait fait un petit passage au RCD (Rassemblement pour la Culture et la Démocratie), à ses débuts, un parti qu’il a quitté très vite. Mais c’est sur le terrain de la production culturelle qu’il est le plus connu. Auteur de plusieurs livres ayant trait à plusieurs facettes de l’Amazighité, Abdennour Abdesselam est aussi l’auteur des dialogues du premier long métrage en langue kabyle (La colline oublié) réalisé par Abderrahmane Bouguermouh.

La Kabylie a été gagnée par la stupeur en apprenant l’incarcération de Abdesselam Abdennour depuis hier à la prison de Koléa. Abdennour Abdesselam a été mis sous mandat dépôt simultanément avec d’autres militants dont Sofiane Mehenni, Tahar Amichi, Bechakh Lahlou, etc.

Juba Gacemi

7 COMMENTAIRES

  1. @Titeuf
    Tu portes ton pseudo à merveille, un tit’oeuf non éclos, car pourri. Ay aghyoul ewweth tbel I win ara ichedh’hen a lghita, aken i qaren imezwura. Ay agoudjil bawal tghilledh d thar iki d youghal… etc.
    Ça s’applique à toi pauvre porteur de tachekkart n l’kachir ama3foun.
    Heureusement que vous ne représentez qu’une minable minorité, abominablement misérable et soumise à la servitude. Continue ta vie de rongeur nourri par la main traîtresse d’un pouvoir fasciste et démoniaque qui panique, car rendu au bout de ses ressources machiavéliques, il ne lui reste que la répression contre les innocents. Qu’il s’attaque donc à ceux qui ont mis le pays à terre et qui ont dévasté et pillé ses ressources. Qu’il aille donc arrêter les fils de Gaid Fayah qui ont écumé Annaba et l’Est du pays, assassinant même le wali de Annaba. Et tous les autres pillards qui font partie intégrante encore en action dans son système pourri jusqu’aux trognons.
    L’Âne Ji ri Dimokhortik et Policière est à bout des ressources qui ont permis à la mafia des généRats de proliférer. Pour maintenir la mainmise des potentats en uniforme de marionnettes ils ont recours à la répression aveugle, créer la terreur, comme si cela qui va stopper toute opposition et mobilisation contre le diktat infâme, cet ordre de malfrats surtout dirigée contre la Kabylie en l’attaquant sur tous les fronts : incendies, diabolisation, terrorisme, impôts usuriers, bloquage économique et subterfuges d’étouffement, salafisation outrancière, aroboizanisme morbide, Cheb Abdou, Abou Dja3ffar et leurs larbins à la JSK pour la déperdition et la dépersonnalisation, des roquets jappeurs nourris au Kachir halal, genre Mustapha Mazouzi et consorts de ton genre et comme a dit le regretté Mohia ‘’Khelli Ddenya temchi y’a bou l’fouchi’’.
    Abdenour Abdesselam yeb3edk fellam atas atas … Machi d Chmata am kemmini.
    En terminant, mon mot de la fin pour un larbin comme toi, am kemmini qui sévit sur ce site est celui-ci : Couché ay aqjoun ! Ma d ighess i ki khoussen ak thidnawi s Llazem d L’melzoum !

  2. La ‘ case prison ‘ : punir les opposants, héroïser les contre-opposants ….

    …. pour créer un nouveau champ politique, plutôt un ‘ bazar politique ‘ , soumis par la Police politique (le Pouvoir réel, le Véritable). Exactement comme ce que nous avions vécu dans les années 80-90. Certains ‘ agitateurs ‘ ont été (prétendument) emprisonnés, donc héroïsés /zaïmisés, puis on leur a créé des partis-officines à la faveur de ‘ l’ouverture contrôlée ‘ de 1988/89 conçu et lancée par le Général Belkheir, le Parrain principal et l’Eminence grise de la Junte…. Bref !

    C’est la ‘ ruse et la force ‘, les deux modes d’action du Régime militaro-mafieux….
    .

  3. On a atteint le paroxysme de l’injustice .
    C’est de la hogra à l’état pure.
    C’est la logique du plus fort.
    Le moment est venu pour inverser les rapports des forces.
    Une réaction immédiate de la population est indispensable notamment une grève générale jusqu’à la libération des prisonniers d’opinions sans exception et interpeller au même temps les instances internationales pour intervenir afin d’assister un peuple en danger.
    Ce pouvoir illégitime est devenu dangereux pour la paix et la cohésion nationale, il doit être combattu par la force de la loi telle que stipulée par le droit international.

  4. Écrivain en langue du colon francais quel bel indigène et en plus agent du mak terroriste s u il moisisse en taule ce traître de la par d un algérien kabyle on a marre de ces sous hommes agent de l empire

    • Le pouvoir algérien illégitime a déclaré que le MAK est une entité terroriste.
      Le MAK a fait autant , il a déclaré que l’état algérien est un état terroriste vis à vis de son peuple.
      Ils sont même déposés plainte contre teboune et cchengriha après du tribunal pénal international
      Qui a raison , qui a tort mais l’avenir nous le dira.
      Mais il ne faut pas croire que le plus fort a toujours raison.
      Un peu d’objectivité et d’empathie pour les victimes pour le bien de ce peuple qui souffre le martyre et de l’injustice depuis son indépendance.

    • Kds su service de tebboune la cocaine .continue a mettre les couilles (leqlawi) des generaux sur ta tete de lahmir oh leb3ir.
      Meme ta reponse est faire en la langue francaise

    • Titeuf Quand tu dis  » Écrivain en langue du colon français quel bel indigène etc… » . Juste un détail le colon Français n’est plus là après 132 ans d’occupation. Mais toi tu aimes l’ Écrivain en langue du colon ARABE quel bel indigène , colon qui est là encore et encore depuis 14 siècle. Qui est le plus traître des deux , toi le renégat lécheur de babouches ou lui qui utilise seulement la langue des anciens colons comme un véhicule mieux adapté aux temps modernes que la langue des bédouins tes maîtres. D’ailleurs même toi tu viens nous relancer en Français. Moi je n’ai jamais voulu étudier l’arabe l’envahisseur depuis 14 siècles que tu défends becs et ongles, ta langue adorée , il ne faut donc pas que tu répondes en Français si tu n’aimes pas la langue de Molière mais il faut croire que tu parles sans te rendre compte de tes contradictions.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici