Le RCD dans le collimateur du pouvoir

4
RCD
RCD

TAMAZGHA (TAMURT) – La décision du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD) de boycotter les prochaines élections municipales ne sera pas du goût du pouvoir algérien qui s’est déjà réjoui que le FFS participe à ce vote. Un cadre du RCD a été arrêté.

Après l’arrestation de dizaines de militants de Kabylie dont les plus récentes ont été celle de l’écrivain-chercheur et militant Abdennour Abdesselam et du journaliste Mohamed Mouloudj, un cadre du RCD a été interpellé. Il s’agit de Yacine Merchiche, président du bureau régional du RCD à Batna. Ce dernier est également membre du Conseil national du RCD. Il a été interpellé chez lui en compagnie de son fils. Pour l’instant, aucun détail n’a filtré concernant cette affaire. Aucune raison ayant présidé à l’arrestation de Yacine Merchiche n’a été communiquée à l’opinion publique.

Le RCD qui n’a pris part à aucune élection récente, et qui a décidé de ne pas participer aux prochaines élections municipales, se place désormais dans le camp des partis et mouvements qui ne seront désormais plus en odeur de sainteté avec le pouvoir. L’arrestation du président du bureau régional de Batna du RCD nous donne un avant-goût de ce que sera la suite.

Juba Gacemi

4 COMMENTAIRES

  1. Le rcd et le ffs ont toujours jouer jusqu’à un certain degré le jeu du pouvoir, et là,le ffs le fait d’une manière encore plus flagrante pour ceux qui sont encore sceptiques…

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici