Soutien au militant Malek Boudjemaa : Appel à une grève générale ce 22 septembre dans trois communes

3
Malek Boudjemaa
Malek Boudjemaa

VGAYET (TAMURT) – En Kabylie, la mobilisation pour exiger la libération des détenus d’opinion s’organise lentement, mais sûrement. Le comité de soutien au militant Malek Boudjemaa a appelé à une grève générale pour ce mercredi 22 septembre afin de demander sa remise en liberté, ainsi que pour les autres détenus politiques et d’opinion.

Né au lendemain de l’arrestation et de l’incarcération injustes de Malek Boudjemaa, un comité de soutien à ce militant pacifique a appelé les habitants de trois municipalités à une grève générale pour aujourd’hui, le 22 septembre. « Le devoir de soutenir Malek Boudjemaa appelle les populations des communes At Rzin, Boudjelil et Ighil Ali à observer une grève générale, notamment les commerçants à baisser rideau durant la journée de mercredi 22 septembre 2021 de 06h00 à 18h00 », lit-on dans cet appel largement diffusé via les réseaux sociaux. Le but de cette action de protestation pacifique, selon ses initiateurs, est « de dénoncer avec vigueur cette arrestation arbitraire et d’exprimer avec fermeté l’indignation des citoyens d’At Abbas ».

En guise de rappel, Malek Boudjemaa a été interpellé le 06 septembre dernier par la gendarmerie après perquisition de son domicile familial au village Guendouze (At Rzin). Auditionné le 14 septembre par le juge d’instruction près le tribunal de Sidi Mhamed, à Alger, il a été placé sous mandat de dépôt à la prison de Koléa pour des chefs d’inculpation fallacieux, dont « appartenance à une organisation terroriste ».

Arezki Massi

3 COMMENTAIRES

  1. Elle n’avait jamais au grand jamais possédé des valeurs? Ces seules  » valeurs  » sont le mensonge, le crime, le vol, la secte bédouine et la mort!…..
    Elle ne connait ni justice, ni honnêteté, ni le respect, ni le droit, ni l’histoire et les peuples!..
    Elle chéri par-dessus tout, les criminels, les voleurs, les islamistes et les mafieux, bref, tous ceux qui lui ressemble, comme dit l’adage, ….. Les seuls qui peuvent circuler sans être arrêtés, dans cette bourgade de merde, sont souvent des mafieux criminels et leurs familles. .

  2. Dans seulement 3 communes, ce n’est pas une grève générale, c’est tout simplement, une petite action locale.
    Il faut une vrai grève générale dans toute la Kabylie, mais pour ça, il faudra changé les habitants.

  3. Les vrais terroristes sont en liberté totale avec même des privilèges alors que les citoyens honnêtes qui exercent un militantisme pour le bien de la société et de la communauté sont en prison.
    L’Algérie a perdu tout les sens des valeurs ou le traitre est devenu un patriote et un patriote est devenu un terroriste et un traître.
    La morale est complètement absente chez le personnel politiques au pouvoir et ses satellites où la malveillance est une éthique et la loi du plus fort est la règle.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici