Vgayet : La communauté universitaire dénonce une « répression inouïe » et « des arrestations arbitraires »

0
Université de Vgayet campus d'Aboudaou
Université de Vgayet campus d'Aboudaou

KABYLIE (TAMURT) – Indignés, des enseignants, étudiants et travailleurs ATS de l’université de Vgayet ont réagi, ce lundi 20 septembre, face à la répression violente qui s’abat sur « les militants pacifiques », « notamment en Kabylie ». La communauté universitaire de Vgayet dénonce « des arrestations arbitraires ».

Dans une déclaration rendue publique, lundi 20 septembre, la communauté universitaire de Vgayet, renfermant des enseignants, des étudiants et des travailleurs ATS a condamné « avec vigueur » ce qu’elle qualifie de « répression inouïe » et d’arrestations « arbitraires et systématiques des militants pacifiques de toutes tendances politiques et de toutes les wilayas, notamment en Kabylie ». Les rédacteurs de ce document dénoncent aussi « la criminalisation de l’acte politique et de l’exercice de la liberté d’expression et d’opinion ».

En outre, la communauté universitaire de Vgayet s’élève contre « la montée en puissance de la violence policière l’encontre des universitaire ». Dans ce sillage, elle a exprimé sa « solidarité indéfectible » et son « soutien inconditionnel » à l’enseignant universitaire Hkim Amokrane, qui a comparu hier devant le tribunal de Vgayet pour avoir partagé des publications sur le rejet des élections algériennes du décembre 2019. Malgré cette déclaration, la mobilisation des universitaires reste insignifiante devant la gravité de la situation.

Arezki Massi

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici