Kabylie — Le maquisard Arab Agsous de « Sidi-Aïch » n’est plus!

3
AGSOUS le maquisard
AGSOUS le maquisard

KABYLIE (TAMURT) – L’ancien lieutenant de l’ALN, Arab Agsous, de Sidi Aich (Bgayet) est décédé. Le regretté était âgé de 92 ans.

Arab Agsous a vu le jour le 19 juin 1929 au village Tinebdhar (Sidi-Aïch). Il a fait partie des tout premiers groupes de combattants de l’ALN de la Wilaya III. Parmi les compagnons de combat du regretté Arab Agsous, on peut citer Abdelmadjid Azzi, Khelil Amrane, Hamid Mezai, Kaci Hassan, Mohand Larbi Mezouari… Arab Agsous était dans le service santé de l’ALN.

Concernant son parcours et sa participation à la lutte armée, un témoignage précieux a été donné par le maquisard-écrivain Abdelmadjid Azzi dans son livre : « Parcours d’un combattant de l’ALN – Wilaya III ».

Juba Gacemi

3 COMMENTAIRES

  1. .
    Gloire aux combattants de l’ALN et combattants politiques qui ont réussi à établir un ‘ rapport de force international ‘ favorable à l’indépendance ….

    C’était des hommes hautement engagés et engagés, qui avaient sacrifié tout, en affrontant la barbarie coloniale française ! Honte à ceux qui de nos jours font ‘ l’apologie du colonialisme ‘, versent dans ‘ l’adoration de l’ex puissance dominatrice ‘… qui avait perpétré des crimes contre l’humanité, impardonnables.

    Si l’ALN avait été décimée, ce n’est pas seulement dû au rouleau compresseur de l’Armée coloniale (vengeant ses défaites au Vietnam et face aux Nazis), c’est aussi par le fait que l’Armée des frontières (installée en Tunisie et au Maroc, et qui n’a pas combattu, attendant 1962…) n’a pas livré des armes et autres moyens de guerre dont les Maquis de l’intérieur avaient besoin….

    En résumé : il y’a eu ‘ victoire politique ‘ en dépit de la ‘ défaite militaire ‘….
    .

  2. merci de ne pas utiliser le mot »mujahid » qui veut dire tuer au nom de la religion. Ces patriotes sont morts au nom de la liberte et non religion.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici