Kabylie — Un film sur le berbériste Laïmèche Ali à Tizi-Rached.

0
Laimeche Ali
Laimeche Ali

KABYLIE (TAMURT) – Le tournage d’un film-documentaire sur Laïmèche Ali a commencé jeudi dernier à Tizi Rached, en Kabylie. Ce film-documentaire est intitulé : « Ali Laimèche, un serment pour la liberté ».

Le réalisateur de ce documentaire n’est autre que Yazid Arab, très connu en Kabylie dans le milieu culturel. Le premier tour de manivelle a été donné en présence de l’équipe du film-documentaire et de plusieurs personnalités culturelles locales. Le film-documentaire en question sera d’une durée de 60 minutes, a-t-on appris. Selon Yazid Arab, il s’agit d’un périple d’une année et demi à 2 ans sur les traces du révolutionnaire, disparu il y a 75 ans, qui interrogera le réel, lieux et personnages ».

Le réalisateur a ajouté : « C’est un documentaire de création qui interroge des lieux où a vécu Laïmeche Ali à l’exemple de sa région natale, Tizi-Rached, Ben Aknoun et Meliana, où il a étudié et fait du théâtre, Mekla où il trouva la mort et aussi des personnages, historiens et descendants de sa famille ».

Il faut rappeler que Laimèche Ali a fait partie du groupe des lycéens de Ben Aknoun, avec Omar Oussedik, Idir Aït Amrane, Sadek Hadjerès, M’barek Aït Menguellet, Mohand Saïd Aïche et d’autres, qui ont constitué le premier noyau de militants revendiquant la culture et l’identité amazighe à travers la composition de nombreux poèmes sur cette question dont le célèbre « Ekker a mis n umazigh ».

Juba Gacemi

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici