Bgayet : l’assassin présumé de Mecili candidat

4
Ali Mecili tamurt
Ali Mecili tamurt

KABYLIE (TAMURT) – L’assassin présumé de l’opposant algérien Ali Mecili, A.O. est candidat aux élections municipales du 27 novembre 2021 dans le département de Bgayet. Cette information a été dénoncée par la direction nationale du Front des Forces Socialistes.

Au moment où de nombreuses candidatures du FFS pour les prochaines élections municipales ont été rejetées par l’administration concernée pour des raisons ayant trait à la loi électorale, il se trouve qu’une personne, présentée comme étant l’assassin présumé de l’opposant algérien Ali Mecili, est candidat aux mêmes élections dans le département de Bgayet. Ainsi, A.O. est candidat aux élections communales dans la commune d’Ait Rzine, a-t-on appris. C’est le FFS lui-même qui a rendu publique cette information grave dans un communiqué rendu public au lendemain du rejet par l’administration de dizaines de listes aux élections communales présentées par ce parti, notamment en Kabylie. De même que c’est le FFS qui a porté un doigt accusateur sur A.O. quant au fait que ce dernier serait l’assassin de Ali Mecili, crime perpétré, pour rappel, le 7 avril 1987 à Paris.

Il y a lieu de rappeler que cette même personne s’était portée candidat aux élections de 2017. Mais sa candidature avait été rejetée par l’administration concernée suite à la vague de dénonciation ayant suivi l’annonce de sa candidature.

Juba Gacemi

4 COMMENTAIRES

  1. Pourquoi vous ne donnez pas son nom, puisque lui il s’en cache pas. Il s’agit de abdelmalek amellou, recherché un moment en France avec mandat d’arrêt, lui et agent de la sm de l’époque, in certain hassani. La raison d’état a prévalu et Bouteflika a permis aux sociatés françaises de bénéficier d’énormes avantages contre le classement de l’affaire.

  2. .
    Un Régime dictatorial, militaro-mafieux, coupable (et capable) de toutes sortes de dérives, de crimes, de ‘ mises à mort ‘, d’assassinats, de tueries, de massacres, d’attentats …

    C’est un Régime qui n’a aucune limite, et qui ne cesse de délivrer son message de ‘ toute puissance, d’invulnérabilité, d’invincibilité ‘ . Il a liquidé de hautes personnalités, tel Krim, le signataire d’Evian, Mécili , le célèbre opposant et avocat chevronné, Meddeghri, le Ministre de l’Intérieur, Boudiaf, le Président qu’ils ont eux-mêmes intronisé, et combien d’opposants, de journalistes, d’universitaires, d’intellectuels…. Un Pouvoir militaro-mafieux qui a assassiné ‘ à l’intérieur et à l’extérieur ‘, façon de signifier qu’in est ‘ invincible ‘ et peut tout se permettre.

    Durant la Guerre interne (années 90-2000) la SM avait même projeté de liquider nombreux journalistes, intellectuels et opposant exilés en France, l’équipe de tueurs dépêchés pour ce faire a été arrêtée par la DST qui, bien qu’alignée sur la politique criminelle et éradicatrice de la Junte d’Alger, ne pouvait que les Maitres de la Gestapo d’Alger ‘ exportent la Guerre interne vers le sol hexagonal ‘… C’est le journal ‘ La Croix ‘ qui avait révélé cette affaire folle, reproduisant de larges extraits d’un rapports par l’officine française de renseignent intérieurs ….

    Faut-il encore s’étonner quant on sait qu’à la tête de la Junte, nous avons les Officiers de l’Armée coloniale française, les Nezzar (comme son père), Belkheir (comme son père), Ait Abdeslam (dcd), M. Lamari, Touati et autres traitres qui avaient servi avec zèle la barbarie coloniale….
    .

    Et puis, et puis, la ‘ comptabilité macabre ‘ de la ‘ Guerre interne / Stratégie de la tension ‘ , conçue et lancée par les ‘ anciens de l’Armée française (Belkheir, Nezzar, Lamari, Touati et autres harkis) et leur sinistre Police politique secrète ‘ guestapiste ‘ qui avait infligé au pays plus de 250 000 morts, des dégâts matériels énormes, à coups de milliards, plus de 900 000 exilés, etc., etc.

    Rien d’étonnant donc avec ce terrible Dictature militaire et mafieuse !

  3. Dans un régime d’assassins , les criminels ne craignent rien ; l’immense majorité de la population n’est faite que de spectateurs qui n’oseront pas lever le petit doigt contre la minorité agissante. Le système basé sur la terreur et s’appuyant sur des sbires comme ce KDS , peut ainsi se perpétuer quasi indéfiniment jusqu’au jour où des HOMMES dignes de ce nom se lèveront pour lui barrer la route, malheureusement le plus souvent au prix de leur sang.
    La liberté a un coût ! celui de l’abnégation ! Mais en ces temps de l’individualisme roi, qui sacrifiera encore sa vie pour les autres dans un pays sans foi ni loi dignes de ce nom !

  4. C’est les criminels de boukharouba qui ont liquidé Abane et Krim et firent le carnage de 63 qui continuent sous d’autres formes aujourd’hui. Adhérer à leurs valeurs, religieuses culturelles ou politiques est une traitrise Les crimes d’hier ne se laveront jamais.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici