JSK : Iarichène devant la justice le 26 octobre

1
Yarichene arrêté puis libéré
Yarichene arrêté puis libéré

ALGER (TAMURT) – Libéré après sa mise en garde à vue pendant 48 heures au commissariat de Bir-Mourad-Rais d’Alger, le président de la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK), Yazid Iarichène comparaitra devant la justice le 26 octobre prochain.

Le président de la JSK est accusé d’avoir agressé physiquement un policier dans un barrage de contrôle dans la capitale Alger. Yazid Iarichène a été arrêté au niveau de ce barrage de police car il circulait en voiture après le début du confinement partiel lié aux mesures prises dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus. Le couvre-feu était en vigueur de 23 h à 5 h au moment du déroulement des faits.

Iarichène aurait ainsi protesté verbalement mais violemment contre son interpellation dans ledit barrage. La tension est vite montée et on en serait arrivés aux mains en un clin d’œil. On en saura, sans doute, plus lors du procès prévu dans 48 heures.

Juba Gacemi

1 COMMENTAIRE

  1. Quelle justice ! Je parie un kopeck qu’il en sortira aussi libre qu’il en est rentré.
    Dans un pays qui embastille des gens pour une parole prononcée et qui laisse libre un « tabasseur » de flic, il ne faut rien attendre de la justice.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici