Le RCD exige la libération des détenus

0
RCD
RCD

ALGERIE (TAMURT) – Au moment où le FFS (Front des Forces Socialistes) est en pleine campagne électorale pour les élections municipales du 27 novembre, le RCD (Rassemblement pour la Culture et la Démocratie) a exigé hier la libération sans conditions des détenus politiques et d’opinion et leur réhabilitation juridique.

Le RCD a donc décidé de soutenir les détenus d’opinions emprisonnés en Algérie (plus de 200), selon plusieurs organismes et associations. Le RCD a souligné hier que suite à l’appel des forces du PAD, rejoint par des collectifs, le mouvement associatif et syndical, une réunion de concertation a eu lieu au siège du RCD à Alger. Cette dernière, souligne le RCD, a le mérite d’approfondir le débat pour dégager les voies et moyens pour une action citoyenne pacifique en faveur de l’arrêt immédiat de toute forme de répression à l’égard du peuple dans sa lutte pacifique pour un état de droit.

En outre, il est exigé de sauvegarder les libertés et les droits acquis par de dures et longues luttes pacifiques. Le comité se donne la promesse de s’élargir et de s’ouvrir aux autres organisations afin de créer un front uni, conclut-on. Il faut rappeler que les prisonniers d’opinion incarcérés sont de différentes tendances politiques : des indépendantistes kabyles, des autonomistes, des partisans du mouvement dit Hirak, des chefs de partis politiques, des journalistes, des auteurs, etc.

Juba Gacemi

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici