Covid-19 : fermeture d’un lycée à Azazga

0

KABYLIE (TAMURT) – C’est de nouveau la panique et l’appréhension après la hausse du nombre de personnes qui contractent quotidiennement le coronavirus dans la région de Tizi Ouzou. Le retour du port obligatoire du masque pour tous sera de vigueur à partir de ce dimanche 21 novembre dans les écoles.

Dans le département administratif de Tizi Ouzou, on commence même à fermer les établissements scolaires après l’enregistrement de nombreux cas de personnes testées positives à la covid-19 dans ces écoles. C’est le cas du lycée « Sahoui Aldjia », situé à Azazga, à 40 kilomètres à l’est de la ville de Tizi Ouzou. La décision de fermer ce lycée prendra effet à partir d’aujourd’hui et ce, pour une durée de dix jours, a annoncé officiellement la direction de ce lycée qui a confirmé l’enregistrement de nombreux cas de la covid-19 dans ledit lycée sans préciser s’il s’agit des enseignants ou des élèves.

La directrice de l’hôpital Meghnem-Lounès d’Azazga a tiré la sonnette d’alarme, il y a moins d’une semaine, en rapportant qu’il y avait une hausse inquiétante du nombre de malades atteints de la covid-19 admis dans cet établissement sanitaire depuis une dizaine de jours et ce, après plusieurs semaines de répit au cours desquelles, il n’a été enregistré aucun cas de personne ayant contracté le coronavirus. Depuis une dizaine de jours, le bilan quotidien des nouveaux cas testés positifs à la covid-19 augmente de manière inquiétante. On parle désormais de la quatrième vague.

Certains évoquent même un éventuel retour à un confinement partiel surtout que toutes les mesures préventives anti-covid-19 ne sont plus observées par la population qui a renoué avec la vie normale depuis la stabilisation de la situation. Une stabilité qui s’est avérée éphémère.

Juba Gacemi

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici