Draâ El Mizan : les boulangers en grève

0

KABYLIE (TAMURT) – Les boulangers exerçant sur le territoire de la daïra de Draâ El Mizan ont pris la décision de fermer pour une durée indéterminée à cause de la multitude de problèmes professionnels sur lesquels ils butent. L’arrêt de travail en question a été annoncé par voie d’affichage.

Ainsi, les concernés, dans un communiqué rendu public cette semaine, ont affirmé « qu’ils informent l’ensemble de la population de la daïra de Draâ El Mizan qu’une fermeture d’une période indéterminée des boulangeries débutera cette semaine ». Les concernés ont expliqué que la décision d’observer cette grève illimitée a trait aux nombreux problèmes comme la crise et la pénurie de farine, la pénurie d’eau, l’augmentation du prix de la levure chimique… Il faut préciser que ces problèmes font que le prix de vente de la baguette de pain pratiqué actuellement par les boulangers est jugé non-rentable par les concernés qui rappellent que depuis 1995, le prix de la baguette de pain n’a pas changé : il est toujours de 10 dinars.

Il faut préciser que le problème que déplorent les boulangers de Draâ El Mizan ne date pas d’aujourd’hui mais il remonte à plusieurs années. Il y a même eu une tentative d’augmenter le prix du pain à 15 DA, vite contrée. Il faut rappeler que le pain demeure un produit de première nécessité subventionné. Mais ce qui pose problème pour les boulangers, ce sont les différentes charges parallèles qui font qu’en dépit du fait que la farine destinée aux boulangeries soit subventionnée, l’activité n’est pas tout à fait rentable pour eux. D’où la nécessité de trouver une solution pour éviter que l’action de grève des boulangers de Draâ El Mizan ne fasse tâche d’huile. Surtout au moment où tous les produits alimentaires connaissent une hausse vertigineuse des prix, y compris les fruits et les légumes.

Juba Gacemi

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici