Alerte : Aussitôt libéré, le militant Djoudi Djamel interpellé et transféré au tribunal de Sidi M’hamed

1
Mandat de dépôt
Mandat de dépôt

AQVU (TAMURT) – Libéré, ce mercredi 24 novembre, après avoir purgé sa peine de six mois de prison ferme à la prison d’Aqvu, le militant indépendantiste kabyle, Djoudi Djamel, a été immédiatement interpellé par la police algérienne et transféré au tribunal de Sidi M’hamed, a indiqué maître Allaoua Benabdeslam, l’un des avocats de la défense dans l’affaire des militants kabyles arrêtés, fin mai dernier, à Aqvu (Vgayet).

En exécution d’un mandat d’amener émis par le juge d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed, à Alger, le militant kabyle Djoudi Djamel a été transféré, ce 24 novembre, au pôle pénal spécial de ce même tribunal, a informé l’un de ses avocats, Allaoua Benabdeslam. Djamel vient de purger, aujourd’hui même, une peine de six mois de prison ferme. Il a été arrêté au mois de mai dernier avec une dizaine d’autres militants pour avoir participé à l’hommage rendu à Masin U Harun à l’occasion du 25eme anniversaire de la disparition de ce pionnier du militantisme amazigh.

Par ailleurs, les autres codétenus de Djamel, condamnés également à la même peine, ils ont retrouvé leur liberté aujourd’hui. Il s’agit de Fatah Karim, Chakri Faouzi, Bousselam Boudjemaa et Laoubi Merzouk. Néanmoins, ils seront de nouveau jugés le 05 décembre prochain à la chambre pénale de la Cour de Vgayet, après que le parquet ait fait appel du jugement de première instance rendu le 26 octobre dernier.

Arezki Massi

1 COMMENTAIRE

  1. Azul . Bonjour . Un pouvoir dont les dirigeants n’ont pas tiré une balle pour libérer le pays , qui aujourd’hui jettent en prison comme de vulgaires délinquants ou criminels les enfants ou petits enfants des Libérateurs de L’Algérie , si tentait qu’elle a eu une existence historique . voila la reconnaissance de cette supposée nation algérienne pour les Kabyles dont Abanne a été l’architecte .

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici