24 ème anniversaire de l’assassinat de Smaïl Yefsah

2

KABYLIE (Tamurt) – 24 ans sont déjà passés depuis l’assassinat de l’enfant prodige de Thala Amara, dans la région de Tizi Rached ( non loin de la ville de Tizi-Ouzou), le journaliste Smaïl Yefsah.

Un groupe de terroriste a exécuté le jeune journaliste de la télévision Algérienne en plein jour et en pleine ville de Bab Zeouar, proche banlieue d’Alger. Smail, jeune intellectuel et taciturne, comptais rejoindre, comme d’habitude, son lieu de travail, au 21 bd des Martyrs.

Subitement, trois terroristes, qui le guettaient dans le parking de la cité des 2068 Logements, le surprennent pour lui porter plusieurs coups de couteau, avant d’être achevé par balle. Le tueurs sont partis aisément. « Ce ne sont pas des simples terroristes, mais des criminels qui semblent, être des professionnels comme on voit dans les films de Hollywood », témoigne à l’époque dans la presse un habitant de Bab Zaouar qui a assisté à la scène.

Les terroristes, que tout le monde sait qu’il s’agissait à vrai dire des agent de la sécurité militaires, ne ciblaient généralement que les intellectuels et journalistes Kabyles. Le régime algérien avait profité dans la foulé du soulèvement armé du FIS, un soulèvement que ce même pouvoir a provoqué volontairement, pour éliminer tous les intellectuels qui gênaient le pouvoir.

La preuve, les terroristes qui ont commis ces massacres sont rehaussés au rang de personnalités nationale respectable. Madani Mezrag a été même consulté par Ouyahia pour savoir comment gérer l’Algérie dans le futur !

Ravah Amokrane