Le 25 juin 1998, le DRS liquide Matoub Lounès

7

KABYLIE (Tamurt) – La maudite journée de 25 juin 1998  marquera la nation kabyle et sera à jamais commémorée. C’était un certain après midi, que Matoub Lounès a été liquidé, par un commando du DRS, dirigé directement du secteur militaire des hauteurs de la ville de Tizi-Ouzou, alors qu’il était en route vers son village. Les raisons de cet assassinat sont rapportées diversement. Les décideurs avaient déjà opté, depuis longtemps, pour son élimination.

Matoub Lounès dérangeait le régime. Il n’avait peur ni des généraux ni de leurs groupes armés qui pullulaient les maquis. Lounès était sur le point d’unifier les rangs des militants kabyles opposants. Il voulait à tout prix rapprocher le FFS et le RCD, ce qui avait fait peur au régime. Vu sa popularité, un clan du régime a décidé de passer à l’action. Ils voulaient affaiblir le clan de Zeroual en mettant le feu en Kabylie à travers l’assassinat de Lounès. Ce n’était pas la seule raison de son assassinat, mais la liquidation arrangeait tous les clans du régime mafieux d’Alger.

Le DRS a voulu a tout prix nous faire croire que Matoub a été tué par un groupe Islamiste, mais les kabyles ne sont pas dupes. La vérité et les détails sur son assassinat, le peuple kabyle ne les connaîtra jamais, puisque les 11 auteurs de la liquidation de Lounès ont été, eux aussi, tous liquidés,  par le DRS afin d’éviter tout risque de dévoiler la vérité.

Le DRS, devenu aujour’dhui DSS, reste le seul et unique responsable de cet assassinat. Ce sont eux qui ont tué également Tahar Djaout et Mouloud Mammeri ! Ceux qui inventent la thèse islamiste dans ce crime d’état, comme Amara Benyounès, ont certainement peur de quelque chose ! les générauxToufik et Larbi Belkhir sont les deux ordonnateurs de ce crime.

Lounès B